Andréa Stauffacher jugée aujourd’hui


 

Publié le 8 novembre 2011

 

Mais qui est donc cette femme de 61 ans, resplendissante de jeunesse!? Andréa Stauffacher n’est pas moins une des membres fondatrice principale du RAS (non pas Rien A Signaler, mais Structure Révolutionnaire en Suisse), qui deviendra RAZ (Structure Révolutionnaire de Zürich) organisation anti-capitaliste à visée marxiste, ce qui n’est pas du goût helvète.

Alors, pourquoi les sigles ne correspondent pas à ce qu’ils veulent dire, c’est que c’est la traduction du Suisse-allemand, un mystère déjà levé sur cette structure qui n’est pas très connue, même au sein de notre douce et bucolique Confédération qui n’a pas apprécié les frasques de cette militante de gauche armée de bombes de peinture, d’explosifs faits avec des feux d’artifice modifiés et qui s’en prend aux banques, aux grandes sociétés, à la police et aux magistrats.

C’est déjà dans les années 1970 et 1980 que la structure réunit 50 membres politiquement actifs qui établissent des contacts avec des groupuscules internationaux telles que les Brigades Rouges et les Cellules communistes combattantes. Le but est de revendiquer une société sans classes.

Voilà une affiche de leur mouvement:

Et si je reprends la traduction intégrale proposée par google, cela donne ceci:

«TOURNEZ LES TABLES!
CAPITALISME POUR FAIRE LE PROCESSUS!
L’ATTAQUE EST RETOUR À PROPOSER»

On comprend mieux la barrière de rösti qui sépare la Romandie de la Suisse-allemande, les Romands ayant appris le bon allemand dans leur scolarité ne comprennent que dalle au langage derrière la Sarine et qu’on appelle: le Switzerdütch. (Comme ça se prononce!)

Mais ce qui nous rend sympathique cette pimpante sexagénaire qui ne quitte que rarement son foulard rouge, c’est qu’elle risque quatre ans et demi de prison pour avoir incendié une voiture de police et mené cinq attaques contre des immeubles, c’est qu’elle pense à sa prochaine lutte.

Surnommée Andi par ses proches, cette éducatrice spécialisée élevée dans une famille zurichoise aisée à l’atmosphère bohème doit affronter une maladie mortelle. Guérie, elle se consacrera uniquement pour ce qui important à ses yeux.

Le jugement sera rendu aujourd’hui mardi 8 novembre 2011 par le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone (partie italienne de notre pays pluriculturel…et je n’ai pas encore cité le romanche qui est notre 4ème langue nationale et que personne ne comprend, à part les Romanches, évidemment et ça coule de source…) (Ce serait quand même un drame si les Romanches ne comprennent par leur propre langue…et non, ce n’est pas du remplissage, mais le résultat d’une mûre réflexion!) (Qu’on se le dise!)

Ce qui est plus sympathique encore, sont les commentaires que l’on peut lire suite à cet article:

Dont voici une capture d’écran faite à 10h30 ce matin…

La Suisse possède en son sein, 80 activistes RAZ, 300 milliardaires et 154’000 ménages millionnaires.

Ce billet ne peut être terminé sans ajouter qu’on a appris hier soir, que le recours de Hank Skinner a été accepté, que les tests ADN demandés depuis fort longtemps vont enfin être faits et d’espérer que le voile pourra enfin être levé quant à la culpabilité ou non sur le drame qui a détruit sa famille et presque sa vie…à 2 jours près!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s