Il ne faut quand même pas pousser!!


Et celui qui me dit que je suis une sale gauchiste communiste soixante-huitarde révise son jugement, car cet article, je le ponds en faveurs des fils à papa!

 

Pour cela, je reviens sur des événements récents qui se sont passés en Espagne et dont peut-être, nous n’en avons pas vraiment saisi la valeur symbolique. Je parle du débrayage inopiné des contrôleurs aériens espagnols qui ont eu lieu les premiers jours de décembre 2010.

 

Or, pour celui qui n’a pas travaillé dans une tour de contrôle d’un aéroport, ce qui est mon cas, nous ne pouvons pas saisir la quantité de stress que la pagaille aérienne fait subir aux systèmes neurologiques de ceux qui sont à terre et qui font tout pour que les avions ne se percutent pas. D’où la grève surprise d’ailleurs; résultat réussi: aucun accident d’avion signalé pendant cette période de «mini-putsch» de ces travailleurs de l’ombre qui ont en ras le bol qu’on les prennent pour des manches! (Surtout par les méchants gauchistes espagnols)!

 

Ces 2400 employés espagnols ont donc cessé de travailler un jour d’affluence et pensent reprendre ce genre de manifestation revendicatrice la période de Noël! C’est pourquoi il faut les comprendre et compatir.

 

En effet, chacun sait que l’Espagne doit mettre un plan financier rigoureux face à la crise qui submerge un peu tous les pays du monde, mais qui est un peu moins ressentie dans les pays pauvres qui deviennent encore plus pauvres, mais eux, ils connaissent la chanson, pas nous! Enfin, nous…

 

Bref. Ces pauvres contrôleurs aériens espagnols, qui se filent le boulot à coups de piston, gagnent 600’000 euros annuellement…et par personne. Plus que six fois plus que Zapatero qui lui, gagne 91’000 euros par année, ceci pour aller se balader, serrer quelques pognes et discuter de certaines réformes. Donc, bien payé par rapport à ces aiguilleurs du ciel qui se font quand même 1’600 heures de travail annuel!

 

Un contrôleur aérien espagnol gagne donc 375 euros de l’heure. Une paille pour le stress vécu devant son écran de contrôle. Il est donc tout-à-fait légitime, pour ces gens, de revendiquer par avance, le fait qu’on ne touche pas à leur salaire dûment mérité et auquel ils se sont habitués!

 

L’adage: «On ne fait pas de petites économies» tombe sous le sens!

 

Reprise aérien normale >>

 

Publicités

Une réflexion sur “Il ne faut quand même pas pousser!!

  1. Je réponds à mon propre article car d’une part, cela ajoutera un commentaire à mon billet, donnant ainsi à croire que mes proses intéressent et d’autre part, pour compléter ledit article car j’avais besoin d’une confirmation.

    En effet, la nouvelle révision sur la loi chômage ayant changé et étant pour l’instant en statut quo, les travailleurs perdants leurs emplois à partir du 1er janvier recevront nada comme allocations chômdu!

    On peut dès lors comprendre que ces pauvres aiguilleurs du ciel ont bien du soucis à se faire si ils se font foutre à la porte!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s