Scandaleux!


Il y en a qui vont peut-être penser que je tire à boulets rouges sur l’Espagne, mais que n’ai-je point appris, hier soir, alors que j’étais bien au chaud dans mon fauteuil, en train de tricoter une ixième écharpe ratée, devant mon plasma de 102 de diagonale à 2 mètres de moi?

Qu’il n’y a rien d’autre qu’une crise du logement hispanique telle que pour avoir des logements vacants, les banques espagnoles usent de moyens pas très catholiques pour jeter une moyenne de 500 familles (je marque cinq cent) par jour hors de leur foyer, si si! Cinq cent ménages mauvais payeurs qui ne remboursent pas les traites de leur abri douillet et ce, hiver ou non! Qu’on se les gèle ou non!

Juste un coup d’oeil sur la météo de la péninsule pour voir les températures: Ah! Les chanceux: -3° Celcius la nuit et +8° le jour à Madrid. Z’ont qu’à aller à Malaga: +6° nocturne, +17° diurne!

Y avait qu’à payer et tant pis pour la crise! La santé des banques est bonne, mais pour être encore meilleure, ou pour se prémunir d’une baisse de leurs bénéfices, mieux vaut se débarrasser de leurs semi-propriétaires. En effet, si on prend une calculette, une maison vide est plus rentable qu’une maison habitée par de vilains locato-propriétaires qui passent un mauvais moment et qui ne paient pas leur loyer, en plus!

D’autant que les entreprises de construction ont quand même bâti un million quatre cent mille appartements vides, prêts à recevoir les hispaniques qui ont les moyens, eux! Un million quatre cent mille appartements neufs, vacants, qui tendent les bras à ces foutus locataires ou propriétaires qui ne viennent pas! On croit rêver!

Quand je pense que le taux de vacances des logements sur l’Arc lémanique* est de 0,1% et que trouver un appartement dans notre région, d’autant qu’il faut actuellement débourser près de mille francs (environ 700 (sept cent) euros) minimum pour un deux pièces de 50 m2, (d’où mon plasma de 102 de diagonale à deux mètres de mes orteils), alors que les Espagnols ne peuvent plus se payer leur petite maison avec leur rente chômage de 495 euros par mois et ce, encore cette année! On est en droit de se poser des questions!

Si la loi espagnole ne change pas, c’est quand même 15’000 à 15’500 (quinze mille à quinze mille) logements vacants supplémentaires par mois qui arrivent sur le marché. Et meublés en plus, puisque les banques ibériques saisissent le tout! Donc 1’400’000 logements neufs plus 15’000 à 15’500 de logements meublés supplémentaires par mois…

On ne peut rester qu’admiratifs devant ces établissements financiers qui pratiquent cela avec un certain humour puisqu’elles n’avertissent pas quand les policiers débarquent dans votre appartement pour vous déloger dans la demie-heure qui suit, en criant: «SURPRISE!»

Avant Noël, c’est toujours un grand moment!

Mais en Suisse, on est prudent, d’où le grand pourcentage de locataires. Seuls, 8% sont propriétaires de leur appartement ou de leur villa et une grande partie a aussi assez été échaudée par la récession de 1989 (Chapitre 1.4 page 13). Il ne faut quand même pas omettre qu’un million d’Helvètes sont pauvres, ceci sur presque huit millions d’habitants, oui oui!

* Je mets mon astérisque avant la fin de mon petit texte afin de signaler, pour les ignares, qu’on entend par Arc lémanique, la région qui s’étend de Genève à Lausanne, sur les rives du lac Léman (ou lac de Genève, nom usurpé par un canton qui en a juste un petit bout rikiki à la bouche du Rhône), et les températures actuelles sont de -8° à -2° C, une paille à côté de ce qui nous attend demain!

En conclusion, je trouve scandaleux qu’on construise des logements vacants là où on en a pas besoin!

D’où mon billet d’humeur d’aujourd’hui, avec, en cadeau, un dessin de Mix et Remix…et tant pis pour le Copyright!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s