Quand l’hôpital se fiche de la charité


 

 

Quelle ironie de voir Christophe Blocher, tribun de l’UDC, fustiger le ministre allemand en tenant des propos sur le régime nazi.

Ancien président directeur général, poste hérité et géré actuellement par sa fille, PDG disais-je de EMS Chemie, ex Holzverzuckerungs AG (Hovag, lié avec IG Farben) qui a quand même contribué à l’effort de guerre allemand.

Réf: Peter Kamber « Die Achse Berlin-EMS » Zonntags-Zeitung, 9 mars 1977

Il y a aussi le lien de Lukas STRAUMANN, « Das dunkelste Kapitel in Christophe Blochers Ems Chimie » http://www.onlinereports.ch/2002/EmsGiesen.htpm , 26 août 2002

Powered by Plinky

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s