France 2014, Jour 2


Lucie

Voilà, j’ai un peu de temps et, comme on est le week-end, je peux me permettre d’écrire dans ce que je considère déjà comme mon journal intime, même si je n’y viens pas régulièrement.

Notre présidente, Marine Le Pain, avait décrété en janvier 2011, que nous allions boycotter tous les pays qui ne sont pas conformes avec notre législation.

Ces prises de positions n’ont pas été suivies d’une grande frange de la population de notre pays.

Lorsqu’en 2012, elle fut élue à une infime majorité, nous avions alors remis nos gardes-frontières sur toutes les routes de notre pays qui menaient à un pays voisin.

Mais il y a toujours des petits roublards qui font de la contrebande et en cela, je suis sûre que mes parents, et surtout mon père, comme je le connais, fait partie de cette bande de gauchistes soixante-huitard anarchistes.

Je n’ai pas de preuves formelles dans ce que j’avance, mais comme je sais qu’il ne supporterait pas de vivre sans son café et sa barre chocolatée du matin, je le soupçonne de s’en procurer de façon illégale. Et au vu de sa jovialité de chaque jour, je pense que non seulement il a sa dose, mais qu’en plus, il est fier de: «niquer l’Etat, et surtout cette femme qui est bien la fille de son père, voire en pire!»

Je ne serais pas surprise qu’il se fasse prendre un jour et qu’il devra purger une peine de dix ans. Le problème sera de lui apporter des oranges.

Pour lutter contre cette fraude qui déstabilise l’Etat, la Présidente Marine (j’ose l’appeler par son prénom en espérant que, si mon blog est lu, ce petit écart ne me portera pas préjudice et que Madame la Présidente Le Pain comprendra que c’est sur un ton affectueux et admiratif que je la nomme ainsi), la Présidente Marine, ai-je écrit, a décidé d’ériger un mur entre Nous et les Autres.

Ça va être l’ouvrage du siècle, un ouvrage titanesque qui symbolisera la grandeur de la France et qui fournira beaucoup de travail à mes compatriotes.

Nos fiers bûcherons abattront les forêts sur une bande d’une largeur de 100 mètres. Nos fiers agriculteurs arracheront leurs plantations à la mesure des forêts. Nos fiers maçons déplaceront les maisons de même manière, ceci tout au long de nos frontières d’avec nos vilains voisins européens.

Dans un premier temps, des fils de fer barbelés enroulés seront posés au centimètre près le long de la limite de notre grand Pays, puis un 2ème rouleaux 30 mètres sur le sol de notre chère Patrie.

Puis, de plusieurs fronts à la fois, nos ouvriers auront le privilège de participer à l’édification d’un mur de 50 mètres de haut en béton armé CP 600, de 50 mètres de large à sa base et de 20 mètres de large au sommet. Il y aura des portes d’accès pour les gardes-frontières qui accèderont au sommet afin de mieux surveiller ce qui se passe à l’intérieur de notre République.

Gloire à notre Présidente!

Mon père, avec qui je rentre de plus en plus en conflit, ne comprend pas l’euphorie qui me gagne.

Hier soir, alors que je suis allée manger chez mes parents, nous avons discuté politique avec mon vieux. Il dit qu’: «On aura l’air fin si les Suisses boycottent le Rhône!»

Ce à quoi, je lui ai répondu qu’on aura quand même certains accords et là, il me coupe la parole en me parlant fort, comme si je n’entendais rien: «Comment peut-on avoir des accords si on boycotte! On boycotte ou on ne boycotte pas! Mais il n’y a pas de demie-mesure dans un boycott!»

Et je lui dis, du tac-au-tac: «Ben, on inondera la Suisse!»

Le con me répond: «Mais tu as eu un lavage de cerveau ou quoi! Si on inonde la Suisse, on inonde la France!»

Je l’attendais au contour: «Mais que non, puisqu’on va construire le Mur aussi dans le lac Léman, où du lac de Genève, si tu préfères!»

Et là, ce pauvre gauchiste me demande si il y avait des projets similaires pour la Manche, l’Atlantique et la Méditerranée.

Et là, là, à sa pâleur soudaine, j’ai compris que j’avais vu juste. Je lui dis: «Maintenant je comprends tout! Je comprends comment tu te fournis de café et de chocolat!»

Il a fini par hurler et me chasser hors de son appartement en tenant des propos incohérents comme: «Mur de fer, Mur de Berlin», des inepties comme ça!

Je mets ça sur le compte d’une émotivité mal gérée d’un toxicomane à la caféine. C’est le seul moyen, cher journal, pour que je lui pardonne et que je ne ne le dénonce pas!

Mais mon chagrin est énorme.

C’est la première fois qu’il «m’envoie faire foutre avec le poste de TV cathodique qu’il a à la cave». Il ne m’a jamais parlé ainsi, lui qui m’a toujours donné ce que je voulais.

Quand je pense à cet épisode, les larmes me montent aux yeux, car je pense aussi à ce que je vais faire ce week-end si je ne peux pas voir Koh Lantha!

Je te laisse pour le moment, cher blog.

Je vais téléphoner à ma mère pour voir si je peux prendre le poste cathodique. Sinon, je dois partir à la recherche d’une TV d’occasion.

A bientôt!

Publicités

2 réflexions sur “France 2014, Jour 2

  1. Pingback: France 2014, Jour 3 « FAICMFSF

  2. Pingback: France 2014, Jour 3 | FAICMFSF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s