Le WEF, combien ça coûte!


Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut savoir que le WEF ou World Economic Forum à Davos, charmante petite bourgade du canton des Grisons, est une association à but non lucratif, qu’on se le dise. Peut-être ainsi comprendra-t-on mieux qu’il ne sert pas à grand chose sinon que de s’échanger des cartes de visite et se rencontrer entre potes dans un cadre, ma fois, idyllique.

Selon l’enquête du journaliste américain du New York Times Andrew Ross Sorkin, grand spécialiste de la finance, qui dit avoir interviewé plus d’une douzaine de grands patrons et dirigeants américains, on peut avoir une idée de ce que coûte cette agape de 5 jours à 2’500 personnes qui ne seront pas tous logés à la même enseigne.

Comme sus-mentionné, le WEF est une association à but non lucratif, les invités tels que chefs d’Etat, people et orateurs ne paieront rien mais en plus, le chauffeur est gratuit.

Pour les autres, ça change! (Je donnerai les montants en francs suisses, l’euro et le dollar n’arrêtant pas de baisser, de remonter un chouya pour mieux redescendre et là, visiblement, il est remonté d’un pet car à l’heure ou j’écris, un euro vaut 1,28 francs.)

  • 70’000 francs environ pour avoir le droit d’assister. Prix de groupe pour cinq personnes: 600’000 francs
  • 68’000 francs pour entrer avec les masses.
  • 148’000 francs pour pouvoir se glisser dans les sessions privées.
  • Mais il faut d’abord être invité à être membre du WEF et payer une cotisation annuelle: 50’000 francs pour avoir accès aux sessions générales.
  • Pour les sessions privées, il faut une cotisation de membre dit «Industry Associate»: 130’000 frans et rajouter 18’000 balles pour le billet d’entrée.

Comme la plupart des dirigeants n’aiment pas voyager seul:

  • Pour deux, il faut s’élever au rang de «Industry partner», (partenaire industriel en français): 250’000 francs.
  • Pour cinq, rang «Strategic partner», (partenaire stratégique): 590’000 frs, voiture et chauffeur compris.

Le voyage et l’hébergement ne sont évidemment pas inclus. Mais de petits malins ont trouvé à louer cette année un joli chalet pour eux et leurs équipes: 130’000 patates la semaine.

Le WEF étant une organisation à charitable, les 35 millions de dollars environ engrangés l’an passé (selon le rapport d’activité 2009-2010 (donc dollars 2009-2010)) ont servi à payer l’organisation du Forum, les employés ou encore les recherches.

Mais il y a une autre manière de participer. Faire partie des altermondialistes, des socialistes ou des Verts.

  • Prévoir des habits de rechange chauds, réception aux canons à eau. Prix du sèche-linge: entre 5.00 et 10.00 frs (On est à Davos, tout de même!)
  • Billet train aller et retour Zurich-Davos: 104.00 frs, 52.00 frs si abonnement demi-tarif (attention, la virgule est placée en bas, cette fois)
  • Logement: alors-là, tous les hôtels sont pleins. Prendre un sac de couchage très chaud, il y a de la neige. On peut construire des igloos en périphérie et s’y serrer à plusieurs. Les nuits sont assez froides et la structure neigeuse ne risque pas de fondre.
  • Il y a aussi le moyen de faire un peu de casse et insulter quelques policiers pour passer une nuit au ballon avec petit déjeuner frugal. Prix de l’amende, inconnu, chaque canton ayant sa propre législation et voir aussi les dégâts occasionnés!

Bref, une question se pose. Un dilemme dirais-je même!

Que va coûter ou qui va payer la participation des 2 Tunisiens nouvellement nommés, soit:

Yassine Brahim, devenu le ministre des infrastructures, brillant informaticien de 45 ans, issu des grandes écoles françaises, patron fondateur de GL, un producteur de logiciels racheté en 2008 par SunGuard, dont Brahim était jusqu’ici l’un des dirigeants.

Sami Zaoui, devenu le ministre de la communication, 46 ans, a passé plus de trente ans chez Ernst&Young, président de l’Atuge, influente association d’anciens étudiants tunisiens en France où le nouveau gouvernement est allé puiser des compétences économiques.

 

La colle, hein?!

 

Publicités

Une réflexion sur “Le WEF, combien ça coûte!

  1. J’espère que la question que je pose en fin de cet article ne prête pas à confusion.
    Pour tout éclaircissement, je me posais simplement la question suivante: en tant qu’invité qui doit monnayer son entrée au WEF et qui, pendant cette manifestation, devient ministre de son pays, obtient-il un rabais?!
    Comment le WEF démêle ce casse-tête?
    En toute sympathie pour ces deux hommes qui, j’espère, apporteront beaucoup à un pays que j’aime beaucoup 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s