L’UDC s’attaque à la radio-télé


En Confédération helvétique, nous avons une institution nommée BILLAG qui est chargée de collecter la redevance de 462.00 francs annuels (355 euros) «par ménage» pour une radio et une télévision qui a quand même un peu de peine face à la concurrence étrangère. Il est vrai que la radio est de meilleure qualité ce qui peut s’expliquer par l’absence de plateaux télévisés, mais toutes deux ont site internet d’une grande complexité et d’une grande richesse consultable et podcastable en tout temps.

Bien que BILLAG ait pataugé dans la semoule pendant sa mise en place, (bourde de 67 millions de francs commise lors de sa mise en place, soit 10 balles par personne), l’UDC (Union Démocratique du Centre d’extrême-droite) compte sur cette erreur pour lancer une initiative qui lui coûtera certainement plus chère une fois les 100’000 signatures récoltées, mais qui coûtera aussi au citoyen, ce dernier omettant parfois que la mise en place d’une votation coûte bonbon.

Or il faut savoir que sont exonérés de la taxe BILLAG, tous ménages bénéficiant d’aides sociales de toutes sortes, pour autant que les bénéficiaires en fassent la demande. Petit détail que l’UDC (Union Démocratique des Conspirationnistes) se garde bien de spécifier, mais préfère s’attaquer aux problèmes qui préoccupent vraiment le citoyen, comme elle le prétend. Et il y a du pain sur la planche dans d’autres domaines comme, (et de leur souffler cette idée): pourquoi la baisse de l’euro et du dollar n’est pas répercutée sur les étalages de nos magasins, même sur les produits de base, par exemple!! (Les partisans UDC ((à part les fauchés chez qui ils vont glaner des partisans pour augmenter leur électorat via le porte-monnaie)) sont souvent des gens pratiquant les cartels).

Mais 462.00 francs annuels «par ménage» nous permet d’ avoir très peu de publicités entre des émissions de qualité qui traitent d’informations régionales, fédérales et internationales ainsi que de sujets forts passionnants pour qui sait écouter et ce, où que ce soit. La parole est donnée à tous les partis politiques, ceci sans parti pris.

Il est vrai que nous avons des émissions comiques quotidiennes et une émission humoristique voire satirique d’une heure et demie le dimanche, (émissions où des invités de tous bords peuvent être invités et à eux d’accepter ou non d’y participer et donner leur point de vue, ou faire en sorte de paraître sympathiques auprès du peuple). Il est vrai aussi que toute émission humoristique critiquant les politiques, qu’ils soient de n’importe quel parti, sera automatiquement qualifiée de «gauchiste». À croire qu’il n’y a plus que dans la mouvance de gauche où il nous est encore permis de rire.

Mais il n’y a pas que ça. Des émissions entre politiques organisées sur les plateaux télévision ou dans les studios de radio mettent souvent à mal les représentants de l’UDC (Union Démocratique des Conjurés) et c’est fort normal, puisqu’elle est là pour malmener la politique intérieure au lieu de proposer des solutions constructives. D’où leurs colères face à des opposants à leur parti quand ils perdent la face et ce, dans des conditions qui frisent parfois le ridicule. Cela à cause du journaliste-gauchiste, bien évidemment, journaliste payé par l’Etat. Et l’animateur de l’ARENA, émission en Suisse alémanique ne s’en prive pas!

(Une petite parenthèse: la Suisse est connue pour être un pays capitaliste C.A.P.I.T.A.L.I.S.T.E et non gauchiste. La majorité du gouvernement est de droite D.R.O.I.T.E.)

Priver le citoyen de moyens de communication comme ces médias d’Etat, c’est-à-dire neutres, (rappelons au passage et à ce titre que la neutralité est un sujet cher à ce parti), est déjà vouloir bâillonner leurs contradicteurs.

Or la radio et la télévision sont de puissants médias qui apportent une certaine information qui permet d’avoir une ouverture sur le monde.

Qu’arrivera-t-il si nous supprimons ces médias neutres, puisque subventionnés par l’Etat et que nous pourrons recevoir que des émissions de type TF1 qui nous abrutissent à mort avec 20 minutes de publicités et lancements de programmes, 20 minutes ROLEX en main, entre chaque émission. On peut comprendre pourquoi il ne reste plus que 3 minutes aux politiques pour s’exprimer…D’ailleurs, existe-t-il une émission politique sur TF1?

A défaut, nous pourrons toujours écouter France Culture, mais que deviendront nos informations nationales pour les sujets sur lesquels nous devrons nous prononcer à l’avenir?!

Nous brancher sur le canal radio-télé de l’UDC (Union Démocratique de la Culture)?

 


(Une autre petite parenthèse au sujet de l’Egypte, Moubarak, qui lui aussi se soucie de son peuple, a une fortune estimée entre 40 et 70 milliards de dollars, ce qui le met dans les people les plus riches du monde. On peut oublier Ben Ali!)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s