Ces révolutions qu’on vole aux jeunes


Le Premier Ministre tunisien Mohamed Ghannouchi, que les manifestants ne reconnaissent pas et veulent son départ, reste lui aussi scotché au fauteuil de dirigeant. Et que les jeunes redescendent par centaines de milliers dans les rues de Tunis, gardant les mêmes pancartes, ayant juste gommé Ben Ali par Ghannouchi suivi du « Dégage ! ».

Contestation Révolutionnaire Pacifique qui gagne l’avenue Bourguiba pour se faire gazés et tapés voire tués par les forces de l’ordre. Et justement, il semblerait que ces dernières tournent assez facilement leur uniforme et ne doivent plus savoir si il faut casser du jeune ou pas, selon la danse des chaises parlementaires.

La volonté du peuple : que les vieux briscards se tirent et la création d’une Assemblée constituante et vraiment démocratique,

C’est pourtant pas compliqué !

Le Premier Ministre égyptien Ahmed Shafiq, dirigeant intermédiaire, les manifestants ne le reconnaissent pas, veulent son départ et se rassemblent sur la Place Tahrir, au Caire pour réclamer les réformes promises. Choses promises, choses dûes, l’armée leur met la pâtée et les jeunes de partir si ils veulent rester en bon état.

« Ce qui s’est passé la nuit dernière (…) était le résultat d’altercations involontaires entre la police militaire et les enfants de la révolution » peut-on lire sur les pages Facebook de l’armée. La preuve, on arrête le Ministre de l’Information Ananas al-Fekki et le président de l’audiovisuel de l’Etat, Oussaman Ben el-Cheikh pour corruption. Cela porte à quatre le nombre de ministres qui portent désormais l’uniforme carcéral à savoir, les ministres de l’Intérieur, de l’Habitat, du Tourisme et de l’Information. Avec l’ex-ministre de la Culture, on sent que le parlement égyptien fait une transformation en profondeur. Les postes clés eux, ne sont pas corrompus et peuvent se charger de gouverner pendant la transition.

Des jeunes Egyptiens grugés, quoi !

Pourtant, cela aurait pu ne pas être compliqué !

Lybie. Kadhafi, dopé par le soutien de Chavez, continue à mitrailler les habitants de son pays. En fait, tout habitant qui n’a pas de fusil et de tenue de camouflage est considéré comme un drogué de Ben Laden et les membres l’Al Quaïda. Les Lybiens, manifestants ou non, rasent les murs pour aller chercher du pain afin de ne pas recevoir une balle qui donnera 2000 dollars à celui qui l’aura tiré. 354 frs suisses sont promis aux travailleurs qui se rallieront à sa cause et les fonctionnaires de son Etat recevront une augmentation de 150%. Fifi est devenu foufou ; et sa famille itou !

Et là, ça devient très compliqué !

Mais les Lybiens ne sont pas les seuls qui sont à la solde d’Al Quaïda. Les Irakiens, forts en colère contre leur gouvernement, sont aussi à la solde de ces terroristes ou alors des partisans de Saddam Hussein comme l’explique le Premier Ministre Nourri al-Maloku. Mais les manifestants ont une autre version, évidemment. Ils dénoncent la corruption et, comme cette dernière semble être une pathologie des Etats, ils réclament avant-tout une amélioration des services de base, soit : eau, électricité, santé, c’est pas compliqué !

Je pourrais encore énumérer les pays où le peuple gronde et les autres tremblent. Ces journées de colère, qui font de ces manifestations pacifiques où les morts commencent à se compter par milliers dans tous les pays du Maghreb et du Moyen-Orient réunis, montrent une jeunesse qui désire un renouveau, une certaine liberté et des produits de premières nécessités ainsi que des structures de santé adéquates sans pour autant vouloir quitter leur pays, leur racine. Simplement le quart du tiers de ce qu’une certaine justice sociale devrait assurer à tout être humain vivant sur cette planète quoi !

C’est pas compliqué !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s