La Peur


Une émission fort intéressante, diffusée le 2 mars 2011. Emission scientifique, certes, mais dont le contenu peut être finalement adapté aux stratégies des groupes politiques populistes de droite ou d’extrême-droite qui fleurissent ces temps dans nos contrées. On appelle cela aussi le Printemps des Rachos (Racistes fachistes dans le language jeune)!

En effet, cette émission traitait de la peur et de son mécanisme psychique, visible sur les imageries des IRM. La peur est un moyen de se protéger contre un ennemi ou une menace extérieure. Elle est régie par l’amygdale dans le cerveau, et non celle de gauche au fond de la gorge, la susnommée amygdale qui envoie un signal au système nerveux central afin que ce dernier bande les muscles du corps pour faciliter la fuite ou la castagne. Heureusement, le cortex frontal, partie du cerveau qui se trouve derrière les yeux en haut, est là, qui veille au grain et analyse la situation afin d’envoyer un signal d’apaisement à l’amygdale emballée. Cette dernière, alors calmée, coupe le signal avec le système nerveux et l’individu se relaxe.

Appliquons maintenant cette expérience démontrée par les instruments de fine et haute technologie sur les pratiques politiques et notamment, celles de Droite, très à Droite.

Ces partis ayant un apport conséquent de moyens financiers, environ cinq fois plus que celui des autres partis, placardent moultes affiches terrifiantes et choquantes sur les panneaux réservés à cet effet dans les villes et les villages, distribuent flyers, pins, journaux adaptés aux régions visées, débattent sur les plateaux TV et dans les studios des différents médias, véhiculant les mots tels qu’immigration, immigration en masse, moins de travail, augmentation de la délinquance, augmentation des profiteurs de toutes sortes, islamisation des chrétiens, le tout démontré par des statistiques et chiffres imaginaires à l’appui, bref, la panoplie complète pour créer une atmosphère insécure afin d’obtenir les voix des gens les plus fragilisés. Alors que l’environnement dans lequel on vit n’a jamais autant été policé, que des caméras cachées détectent tous nos mouvements et que la délation, justifiée ou non, va bon train.

La peur peut se transformer en phobie. C’est-à-dire que l’amygdale gagne en puissance et n’écoute plus le signal devenu faible du cortex frontal qui s’est rétréci. L’individu n’est donc plus amène de juger la situation, de contrôler ses pulsions de frayeur et va agir à l’inverse du bon sens.

Une désensibilisation s’imposerait afin de rendre la vie plus agréable pour le phobique et le monde qui l’entoure. Car il existe un clivage entre le monde rural et le monde citadin.

En effet, les villageois sont rarement en contact avec la pluri-culturalité. Leurs informations sont diffusées par les médias et développées au bistrot du village. Lorsqu’ils se retrouvent en milieu urbain, une certaine phobie les gagne, d’où le développement des supermarchés en périphérie des cités. Tandis que le citadin, noyé dans la pluri-éthnicité, est plus difficile à gruger par les campagnes de terreur populiste.

Cette désensibilisation consisterait à conduire un villageois en une immersion progressive dans une ville qui lui semble hostile et de l’amener à se rendre compte qu’il est moins en danger dans un environnement public que de se retrouver seul sur une route de campagne, la nuit tombée. De s’ apercevoir aussi parfois que, lors d’une situation scabreuse, la personne qui interviendra pour l’aider n’a souvent pas la même identité nationale que la sienne. De même qu’il peut se rendre compte que celui qui pourrait lui chercher des noises est un homo sapiens sapiens type occidental.

Je ne mets pas en doute la douceur de vivre en harmonie avec la nature, car en effet, les dangers ne viennent plus des autres espèces animales, les prédateurs des hominidés ayant tous disparu et les rescapés ont souvent plus peur de l’humain, aussi une phobie archaïque, justifiée elle, qu’ils ont développée pour la survie précaire de leur espèce.

Et pour finir ce billet dominical, une petite classification des races humaines:

Les Prédateurs: l’homme qui est le loup de l’homme, les requins de la finance, UDC, rusé comme un renard, Marine Le Pen, peau de vache…

Les Gentils: l’ours mal léché, le pigeon, les gauchistes, doux comme un agneau, le bouc émissaire…

Les Inclassifiables: l’homme-grenouille, le thon, habile comme un singe, la grenouille de bénitier…

Liste non exhaustive.

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “La Peur

  1. la peur

    C’est ce dont on nous rabat les oreilles ( sur la possible montée en puisance du FN lors des prochaines élections présidentielles – ( il est bien connu que plus on parle d’évènements ou supposés tels, plus on leur fait de publicité… )…

    Et puis il y a la diffusion de choses comme cette video http://www.youtube.com/embed/A3YQANdvvbY ,
    qui pose question sous plusieurs aspects…
    L’un parce qu’il y a des faits réels.
    Deux, parce qu’on fait un amalgame systématique entre drogue, violence, zones de non droit, et islam – assimiler les émigrés à des envahisseurs.
    Trois, parce que justement c’est bizarrement en même temps qu’on lance un débat sur l’identité nationale, puis sur la place de l’islam en France. – au moment même où les sociétés de l’Afrique du Nord luttent pour leur liberté…

    donc prudence… et se demander à qui sert ou pourra servir ceci

    • Bonjour René

      J’admire depuis un certain temps le courage de Martine Sardin qui a sa page facebook et qui milite depuis un certain temps pour retrouver la paix dans l’endroit où elle vit.
      Je ne connait que très peu ce qui se passe dans les quartiers français, mais il est évident que les musulmans se sont retrouvés habitants de zones urbaines, déconnectés du monde français qui les juge un peu trop facilement et des pays arabes dont les jeunes banlieusards n’en connaissent que ce que leurs parents ou leurs grands-parents leur ont appris.
      Repliés dans un communautarisme, ils sont la proie facile d’Imams extrémistes auto-proclamés qui leur apprennent un Islam qui ne peut pas se développer dans les pays comme la Tunisie, la Libye, l’Egypte et le Maroc.
      Lorsque j’ai montré une vidéo d’un discours d’un de ces imams qui fleurissent dans nos contrées à un jeune Marocain qui est né et vit au Maroc, il a été scandalisé. Il a crié « Au Menteur » et a compris pourquoi les Européens haïssent les musulmans.
      On ne peut donc pas comparer ce qui se passe en Afrique du Nord avec ce qui se passe en Europe. Peut-être que cette révolution du Printemps pourra apporter beaucoup aux jeunes de nos pays.
      Ayant été dans ces pays, je sais que les gens sont avant tout des pacifiques. Il faut qu’on puisse dialoguer ensemble, apprendre l’un de l’autre et de faire des partenariat. Cela peut être un bienfait pour cette Europe vieillissante et assez peureuse 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s