Ces asiatiques qu’on oublie que trop


Alors que Pabô, Ouatarra et la Licorne focalisent toutes les attentions françaises, sans compter le colonel Kalach, il ne fait pas bon de vivre dans le giron de l’Empire du Milieu, proche de l’Empire du Soleil Levant! Ledit Empire où les travailleurs de la société TEPCO continuent, bon gré mal gré, à essayer de colmater une des quelques fissures du réacteur 2. Pour cela, il y fallu déversé les eaux faiblement radio-actives, selon TEPCO, dans l’océan en espérant que la radioactivité se dissolve assez rapidement dans les moules et autres crustacés, ne sachant guère si il y a encore du poisson (ou du poison) dans cette région du Pacifique; et tant pis pour les suchis. Quoiqu’il y ait encore de l’espoir pour les pêcheurs, puisque ces derniers sont interdits de pêche dans un rayon de 20 km autour de la centrale. 20 km, ben voyons! C’est mieux d’ingérer des poissons qui se foutent de ces 20 km, qui se baladent n’importe où avant de se faire attraper dans les filets. Mais cette mesure a été prise aussi pour empêcher une grave crise alimentaire qui pointe son nez sur les habitants de l’archipel nippon! Et laissons le gouvernement japonnais avec sa calculette, en train de demander à l’opérateur de la centrale d’arroser aussi les milliers d’habitants, ceux de la zone de 20 km autour du site, de 8.260 euros par famille irradiée. Pour ce qui est des agriculteurs, pêcheurs et autres exploitants, les sommes seront calculées par la suite!

Seulement voilà, peut-on encore croire les experts de TEPCO alors que ces derniers abreuvent non seulement d’eau les réacteurs 1,2,3 et 4, mais aussi le monde de leurs mensonges. Peut-on croire que ces 11’500 tonnes d’eaux d’arrosages dites faiblement agrémentées de iode et de césium reversées dans la mer, ce à 250km des côtes de Tokyo, mégalopole de plus de 30 millions d’habitants, n’aura qu’un faible impact sur la micro et macro biodiversité?! Certes, TEPCO n’utilisera plus d’eau pour refroidir les réacteurs qui sont en fusion et qui menacent d’exploser. Désormais, ce sera plus de 6’000 m3 d’azote injecté qui sera la panacée et si cela marche pour le réacteur 1, on pourra user de cette stratégie pour les réacteurs 2 et 3. Le 4ème??

Jusque là, nous nous sommes préoccupés des retombées nucléaires sur, d’abord l’Europe et ce, chacun dans son pays, puis des USA qui mesurent eux aussi, leur propre pollution nippone.

Seulement voilà, avons-nous seulement pensé aux pays riverains qui se trouvent à deux pas du Japon, à l’ouest de l’archipel.

Or, les vents ne vont pas que dans un sens. Les vents sont des mouvements d’air capricieux et les nuages qu’ils emportent déversent leurs pluies sur les terres avoisinantes. Notamment sur la Corée du Sud qui doit fermer plus de 130 de ses écoles et maternités afin que les enfants restent chez eux. Les activités extérieures comme le foot ou le baseball sont annulées.

Les Coréens du Nord, eux, se voient conseiller de sortir avec bottes, imperméables et parapluies pour aller bâcher leurs champs de légumes et rentrer le bétail.

Les Chinois détectent de l’iode radioactif 131 dans leurs épinards.

Encore combien de mensonges faiblement radio-actifs vont-ils être véhiculés pour préserver les lobbys du nucléaire?! Même si c’est la pire catastrophe après Tchernobyl, cet incident faiblement explosif n’a pas fini de chauffer les esprits des experts qui attendent patiemment les résultats des diverses panacées, leçons qu’il noterons pour rendre leurs centrales mondiales plus sûres encore!

Avant d’avouer une fois pour toute qu’ils ne savent absolument pas ce qui va se passer!

Avant d’avouer une fois pour toute qu’ils sont impuissants lorsqu’il y a un «léger» incident!

 

 

Publié le 7 avril 2011

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s