Le Loto


Pour tous ceux qui ont eu affaire à ces grandes réunions locales les soirs ou les après-midis des week-ends; tous ceux qui ont des oignons dans les poches, leur patte de lapin sous l’arrière-train ou autre grigri à proximité; tous ceux qui sont devant leurs bulletins numérotés et qui tapotent nerveusement leurs jetons à côté de leur verre et qui pestent contre le leader qui crie les numéros; tous ceux qui attendent désespérément la quine, la double-quine ou le carton qui leur permettra d’emporter le gros lot; tous ceux-là se reconnaîtront quand il crieront, à bout de souffle et de stress, «Coup de sac!».

Il en est de même pour tous les pays proches ou carrément dans une période électorale. Chacun avait déjà son crayon, prêts à biffer les noms des candidats ou des partis déplaisants et cumuler les noms de ceux qui vont les représenter pendant une législature.

Or, Fukushima mon amour n’est pas du tout sous contrôle, comme l’aiment le proclamer les responsables de ces entreprises de la mort, et continue à manifester des siennes par des fuites d’eau super radio-actives 1’250 fois plus que la normale, alors que la menace n’était juste que radio-active, ce qui, entre-nous soit-dit, est déjà pas mal. Voir en cela le témoignage des Japonnais qui, non seulement ont perdu leur maison par cette foutue vague de 24 mètres, mais en plus, doivent dégager et faire attention à ce qu’ils mangent, d’où le grand retour de la malbouffe puisqu’il n’y a qu’elle qui soit emballée, aseptisée et calorique. Le grand retour de la peur du nucléaire qui fait reprendre conscience aux électeurs qui commencent à écouter les Verts, et les dirigeants qui retournent leur veste et n’écoutent plus l’avis des lobbyistes, mais celui de leur électorat.

Seulement, le printemps ne touche pas seulement le Japon et les maloyas, qui ont fleuri et c’est très beau, mais il a aussi celui du Monde Arabe. Pour l’Afrique, on s’en fout puisqu’Obama a reconnu Ouattara comme président de la Côte d’Ivoire, ce qui ne changera rien vu que Pabô ne veut rien savoir et s’en balance comme de l’an quarante des critiques et des reconnaissances du monde occidental.

Pour ce qui est du Monde Arabe, c’est autre chose puisque c’est à un jet de pierre de chez nous. Alors on a le choix. Le choix d’écouter ces jeunes qui veulent construire quelque chose de leur pays et de vivre avec les mêmes droits que la jeunesse occidentale, ou celui de peindre le diable sur la muraille en disant que les Maghrebins vont nous envahir et la délinquance va augmenter. D’ailleurs les faits sont là, en Suisse, le parti de l’UDC nous indique que la violence augmente suite à l’afflux des étrangers, alors que les statistiques, officielles celles-là, données par le département de la police, nous montrent que les interventions des forces de l’ordre sont en diminution. Bref, on est en temps de crise et au lieu de voir une ouverture vers ces pays qui apprennent ce qu’est une démocratie après des années de silence, on peut voir un tsunami de réfugiés qui vont nous piller et nous violer, mais ça ce n’est encore rien, viennent piquer les boulots dont personne ne veut. Le signe? Il est évident pourtant! Il y a beaucoup plus de barquettes de fraises sur les rayonnages des magasins, beaucoup plus tôt et en plus, en promotion: 30% sur le prix affiché, le coin des bonnes affaires!!

Puis, il y a les révélations sur les personnages qui posent leur candidatures. Comme celles qui entachent les moeurs de l’appareil de justice turque, comme dans l’article d’hier.

Bref! Alors qu’à Noël, tout le monde y allait bon train avec ses convictions et sachant ce que l’avenir lui préparait. Quand un imbécile a crié dans la salle: «Coup de sac!» et plus personne ne sait vraiment ce qui va se passer, à part que ça a changé la donne et la quine, double-quine ou le carton a fait s’éloigner le gros lot…

 

Publié le 26 mars 2011


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s