L’emploi en Suisse et les bouddhistes


 

Voilà! On se croyait à l’abri, dans ce qu’on pouvait presque considérer comme une surchauffe de l’économie suisse, de se gausser d’avoir un franc maousse costaud par rapport aux pays européens qui nous entourent de toutes parts: «On est cernés, les gars!», les économies sinistrosées des autres pays ont la peau de notre prospérité providentielle. Et ce, malgré les bénéfices records du début de cette année pour certaines industries. Allez comprendre quelque chose!

Alors que beaucoup de mes compatriotes profitent de cette pause estivale pour aller se dorer la pilule aux Antipodes pour une bouchée de pain, il y a ceux qui, comme moi, restent pour monter la garde et continuent à faire marcher les petits magasins. Et ce n’est pas de gaieté de coeur que l’on passe à la caisse avec un panier contenant 2 kg de pommes du pays, 2 barquettes tomates cerises BIO 250 gr la barquette plastoche, 1/10 de pastèque BIO, 3 barquettes de fromage à tartiner, 4 yogourts, 6 merguez et une miche de pain, le tout pour 37 balles, (32 euros, 46 $)! Mes compatriotes vacanciers bouffent pour une semaine à ce prix-là.

Mais de nombreux vont pâlir lorsqu’en rentrant, ils trouveront dans leur boîte aux lettres le bulletin qui leur demandera de montrer leur bronzage au guichet postal pour retirer leur lettre de licenciement. Surtout les employés de banques comme l’UBS et le Crédit Suisse qui, mécontentes de ne faire que la moitié de leurs bénéfices par rapport à l’année passée, profitent elles aussi, de la période estivale pour faire une cure d’amaigrissement. Les autres travailleurs se verront proposer de travailler plus pour gagner moins, ceci pour éviter la faillite de leur entreprise. Avec l’augmentation de tous les services mensuels (et ce n’est pas ça qui manque), le panier de commissions à 37 balles prend toute son importance. Surtout avec la nouvelle loi sur l’assurance chômage votée et acceptée par le peuple lors de la période du plein emploi. Sûr que la solidarité va en prendre un coup et l’UDC récolter des voix, surtout avec leur initiative à la gomme. Voir article

Alors pourquoi le titre de ce billet?! C’est que je viens de finir mon fameux C.Lasch et il me faut relever une phrase qui, sortie de son contexte peut soulever l’indignation collective, mais elle est longuement explicitée tout au long du livre.

«Le mouvement New Age est au gnosticisme ce que le fondamentalisme est au christianisme – une retranscription littérale d’idées dont la valeur originelle se trouve dans leur compréhension imaginative de la vie humaine et la psychologie de l’expérience religieuse.»

Il se trouve que le Lama Rimpoché habite le quartier qui commence à devenir bobo, les immeubles subventionnés n’étant pas encore touchés par des restructurations architecturales. Les autres propriétaires rêvent de faire augmenter les loyers au double de ce qu’ils valent actuellement, laissant ainsi une année aux locataires assez démunis pour trouver un autre logement, en périphérie de préférence. Or, pas de soucis pour cet illustre locataire qui s’est octroyé le rez d’un bâtiment pour y installer sa base informatique qui ferait pâlir d’envie la NASA (qui ne reçoit plus rien, faute à Obama qui a jusqu’au 2 août pour faire plier les républicains qui n’en ont rien à cirer), ainsi que le rez supérieur pour faire les incantations, méditations et lévitations. Bien que les Tibétains sont à plus de 70% agnostiques et la trouvaient saumâtre de remplir les gamelles de leurs moines lors de leur passage pour recueillir la dîme, le Tibet a quasiment toujours fait partie de la Chine, mais en a été détaché grâce aux Anglais (qui en ont fait d’autres et ceci, rien que le siècle passé). Qu’on ne s’y trompe pas. Je n’ai rien contre ces moines tibétains pure souche qui me tiennent la dragée haute quand je promène mes chiens, mais qui sont en admiration devant la race millénaire en laisse qui fut la gardienne de leurs temples. Et rien que pour cela, je suis magnanime et je leur pardonne. Ce qui n’est pas le cas des locataires de l’immeuble mentionné où les habitants ont la moutarde qui leur monte au nez au vu du bordel que ces bruyants voisins foutent partout et que les récriminations de ce bas monde ne les touchent pas, puisque tout est illusion. Allez dire cela à la concierge, une femme âgée mais courageuse qui commence à en avoir plein les bottes. Car si les moines prient dans le silence avec un bruit de butoir sur la coupe en cuivre, cela toutes les 10 minutes, ce sont les adeptes occidentaux, heureux de faire partie du cercle des grands initiés, qui affluent vers ce lieu de pèlerinage qu’on ne peut rater de nuit, une enseigne lumineuse grosse comme la lune attirant ces derniers comme des insectes de nuit qui s’éclaffent contre les lampes.

Ces bouddhistes occidentaux, vous toisant de leur haut niveau de conscience et de Nirvana, vous disent que leur chien à eux, ont un pedigree et sont dans la carrure parfaite de ce que demandent les juges canins alors que le mien a perdu le sien avec ses roupettes, que le vrai pedigree se trouve actuellement avec les abats des autres chiens qu’on a castrés. Que je n’ai pas d’autos et encore moins l’Alpha Roméo présentée par Richard Gere himself sur les publicités audiovisuelles.

J’ignore comment ces adeptes du bouddhisme de bas étages (rez inf et rez sup) vont apprendre la nouvelle de leur licenciement! Une conférence du Lama Rimpoché coûte entre 100 et 200 balles pour 2 heures de philosophie et ce, par tête de pipe. Or il existe, en Helvétie, des personnes qui essaient de faire le mois avec ça.

Pour sûr que certains vont déprimer sec de ne plus être dans le cercle privilégié des initiés.

Maudit franc suisse!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s