Les Indignés helvètes et Georges Brassens


 

Bien que les Portugais reçoivent leur coup de massue après les Grecs et qu’il y aurait à dire là-dessus, je me permets de faire un écart pour annoncer deux événements de taille:

 

Le 1er étant que les Suisses-romands sont invités à se rassembler à la Place de Nations à Genève, dès 13h30. Cela pourrait en faire sourire certains, mais c’est oublier qu’une grande partie des richesses made in Switzerland sont dans les bourses de quelques-uns, que le grand-écart entre riches et pauvres ne cesse d’augmenter, ceci pour boucler le caquet aux vilains qui auraient l’audace de se foutre de notre gueule et que, in fact, 10% des travailleurs plein temps vivent sous le seuil de pauvreté. La semaine de labeur helvétique variant de 42 à 45 heures!

(Je mets en gras et je souligne, car je ne parle là, que des travailleurs qui travaillent!!)(et il fera beau et chaud, la bise doit tomber ce matin)

 

Le 2ème événement se déroulera sur les petits écrans dimanche 16 octobre 2011 sur la TSR2.

Le film de Gérard Marx: «Brassens, la mauvaise réputation» sera diffusé à 22h05.

«L’anar de vivre» est un film construit à partir des films de 16 mm, réalisés par Brassens dans les années 1960.

Mais en attendant, il est toujours possible de visionner «Georges Brassens», un documentaire de Gilbert Bovay, tourné le 25 juin 1961, au bout de son impasse de Florimont, à Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s