Dictature de l’apparence


 

Le fameux scandale PIP du célèbre mathématicien Jean-Claude Mas, prothèses remplies de silicone pour la construction et contenant des additifs qui rongent l’enveloppe des implants, ont été posées un peu partout et chez n’importe qui. Soit pour un soucis d’esthétique pour des femmes qui auraient subi une ablation mammaire suite à un cancer, soit pour rallonger les airbags de jeunes femmes qui voulaient ressembler à ce que le diktat de la publicité leur mettait dans la tête.

Il n’y a pas que pour agrandir la poitrine ou la relever, c’est selon, que ces fameuses prothèses ont été placées. On peut les retrouver dans les fessiers, des pectoraux, des mollets, bref des implants qui vous aideront, Mesdames, Messieurs, de trouver ou de retrouver un galbe corporel doux mais solide à faire tomber les minets et minettes. Ne dramatisons pas, pas toutes les prothèses ont été remplies par du silicone utilisé en général dans le bâtiment. Les plus chères et de meilleure qualité sont remplies de sérum physiologique ou de gel. Ainsi, si par malheur un des implants se dégonfle pendant que vous faites le beau sur la plage, le liquide se déverse un peu dans le corps et cela ne représente aucun danger.

Les canons de la beauté ne s’arrêtent pas là. En 1980, un certain médecin, ophtalmologiste, découvre les effets du Botox sur l’atténuation des rides. Elle continue ses travaux de recherches avec son mari dermatologue. Alors, le Botox ou toxique botulique, provoque la boulimie esthétique aux USA. On organise des Botox Tea’s party dans des salons privés. On en met partout sur le visage, à tel point que ces derniers peuvent paraître parfois figés. Pas de problème! Les effets du Botox ne durent que 5 ou 6 mois et sont résorbés par le corps. On en met même sous les aisselles pour boucher les pores sudoripares (par où coule la sueur, pour les non-initiés) et ainsi régler le problème des déodorants à l’alu, voir article: Après les PIP, les déos s’attaquent aussi aux seins

On a beau décrié que le Botox est LA toxine botulique qui peut attaquer les neurotransmetteurs, (ou cellules qui transmettent les ordres au système nerveux, toujours pour les non-initiés), rien n’y fait. Même si nous n’avons pas encore de recul par rapport aux dégâts qui peuvent occasionner sur la santé, le Botox est devenu l’allié Number One des moins jeunes…mais des jeunes aussi. Quelle jeune fille ne voudrait pas ressembler à Angelina Jolie! Que n’entendons-nous point le slogan des lèvres pulpeuses qui feront fondre le «Mon Chéri, qui peut dire non à Mon Chéri!», hein?! Ces lèvres qui font fantasmer autant les jeunes filles que les hommes.

 

Image

S’il s’avère que la chirurgie esthétique fait parfois appel à des implants ou des toxines qui se diffusent dans le corps et prétéritent sérieusement la santé, qui va payer?! La société? Mais que oui et que c’est normal. N’est-ce donc point elle qui exige que pour être fréquentable, il faut être jeune et beau?!

 

Publicités

3 réflexions sur “Dictature de l’apparence

  1. Author : nosotrosincontrolados

    Cobaye consentants pour la toxine botulique
    les fréres Bogdanov
    Dans le années 90, sémillants animateurs dans un magasin de bricolage

    Plus tard, après quelques stages et injections de la toxine mater un peu les bobinoff:

  2. Author : nosotrosincontrolados

    Beuuuhhhaaarrrrkkkk qu’ils sont pas beaux les lavabos
    Beuuuhhhaaarrrrkkkk qu’ils sont laids ces deux baudets
    Bon ben en fait y a pas les fioles de deux gonzes…Faut essayer de nouveau…
    Bouuuuuuuuh qu’ils sont laids en plus d’être aussi sots!

  3. Author : nosotrosincontrolados

    Les Mochedagnov, on pourrait craindre pour eux de ce qu’en plus de la toxine bothulique ils se soient faits greffer des « PIP » en pleine gueule
    Attention hein?c’est pas porno ce que j’écris: c’est du lard plastic!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s