WEF: manif de…policiers et de soldats??


 

De remettre tout de suite les pendules à l’heure au pays de l’horlogerie et de réveiller les gros nuls qui confondent WWF et WEF, s’ouvrira le 25 janvier 2012 notre fameux festival annuel du «World Economic Forum» qui attirent personnages de tous rangs et de tous âges et ce, jusqu’au 29 janvier de la même année, évidemment.

Et voilà que l’on se bat déjà pour les premières places. En tête, 172 protestataires qui sont encerclés à Berne, le samedi 21 janvier 2012 par des centaines de policiers venus des cantons de Berne, de Genève, de Zürich et de Bâle, équipés de casques, gilets pare-balles, matraques, quelques boucliers pour les plus chanceux et enfin, d’un camion à eau! Les activistes, eux, sont cagoulés, armés de pétards, de trucs et de machins, de sprays au poivre et de casques sans oublier les banderoles «Wipe out WEF»! Les protestataires se sont donc retrouvés sous bonne escorte, direction locaux et cages montés la semaine passée où ils ont pu se réchauffer jusque vers minuit. Il est d’ailleurs surprenant que les fonctionnaires des forces de l’ordre aient déposé 153 plaintes pour violences et menaces, port de la cagoule et infractions à la loi sur les armes. (pour rappel, l’initiative contre les armes avait dernièrement été rejetée par le peuple!!)

Berne le 21 janvier 2012. Photo: Keystone/Peter Klaunzer

Mais rendons-nous à Davos où les premiers opposants sont arrivés le 16 janvier 2012 pour construire le village d’igloos pour la cinquantaine de militants qui vont se les geler sur place, près de la mairie. Des demandes d’autorisation ont été déposées aux autorités communales. Une pour le 25 janvier 2012 qui regroupe 50 organisations comme Amnesty International, Greenpeace et Terre des Hommes. L’autre pour un défilé le 28 janvier 2012, conduit par les Verts et les Jeunes socialistes. Les deux sous l’égide «Occupy WEF»! Manifestants qui seront aux petits oignons, sous la protection de 5000 soldats engagés eux aussi depuis le 16 janvier 2012, militaires qui pourront compter sur l’appui de la police cantonale des Grisons. Alors qu’il y a quelques pelés qui creusent des trous dans la neige, l’armée a déjà déféré 210 de ses hommes pour mettre en place le dispositif de sécurité, soit grillages et barbelés. L’espace aérien sera également restreint au-dessus du site. Les F/18 et F-5Tiger survoleront la bucolique et tranquille station 24h/24 dès demain jusqu’à la fin du mois. De quoi laisser les gardiens de la Paix éveillés alors que les participants ayant consommé apéros, amuses-gueules et pinard vont s’endormir beurrés sur leurs deux oreilles, igloos itou.

Mais qui aura-t-il donc à ce toujours très populaire et très convoité «World Economic Forum»? Ben…pas moins de 40 chefs d’Etat et de gouvernement parmi lesquels Angela Merkel, une des femmes les plus puissantes du monde qui aura l’honneur d’ouvrir les discussions stériles et inutiles dans le cadre idyllique davosien du WEF, puis Christine Lagarde (FMI), Ban Ki-moon (ONU), Timothy Geithner (Trésor américain), le 1er ministre britannique David Cameron et la crise de l’Euro! On regrette l’absence de Nicolas Sarkozy et de son 1er ministre Fillon. On peut supputer qu’ils ne désirassent point rencontrer Cameron ou qu’ils n’osent pas confronter Angela depuis la perte tragique de leur triple A…ou encore que Sarkozy ne puissasse point y contrôler les médias. Ce seront donc les deux Français Barouin et Copé qui vont s’y coller! Sont aussi attendus le président israélien Shimon Pérès, le 1er ministre tunisien Hamadi Jebadi ainsi que quelques représentants birmans. Sans oublier Pascal Lamy (OMC), Mario Draghi (BCE) et son poto JC.Trichet. On peut aussi compter sur la présence de tout le Conseil Fédéral Helvétique (à part Simonetta Somaruga…il faut bien qu’une Conseillière soit au gouvernail du pays hôte) et de son nouveau directeur par interim de la BNS, Thomas Jordan, Hildebrand étant toujours harcelé par un Christophe Blocher qui s’accroche à lui comme un chien enragé à son os!

Au total, ce sont plus de 2600 représentants de tous milieux académiques, politiques et économiques (évidemment!) qui feront partie de cette petite sauterie! Cela sans compter les bodygards et all the toutim. Contre 172 activistes cagoulés armés de sprays… Le contribuabilus helvétiqus lambdus se demande pourquoi la Confédération dépense 1,5 millions de patates alors qu’il s’en tape le coquillage…et rame!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s