2011, année de la chimie


Publié le 4 juin 2011

Qui l’eut cru?! En tout cas pas le concombre qu’on ne retrouve plus dans les étalages et de scruter les sondages pour être rassurés que 50% de la population n’en a rien à cirer. Pas de ne plus trouver le cucurbitacée incriminé en magasin, légume fort apprécié en salade pendant cette sécheresse que le réchauffement climatique nous a préparé.

Et tout le monde sait qu’un concombre pelé et de toute façon plus digeste, avec une goutte de citron, poivre et vinaigre balsamique, et de prendre son pied devant les nombreuses personnes qui n’arrivent pas à digérer le fameux concombre non épépiné. Epépiné, il est encore plus digeste, mais plus difficile à trancher.

Bref, la bactérie EHEC, souche de l’Escherichiadroit coli piégé ne détruit pas que les fonctions intestinales et rénales de ceux qui ont eu le malheur d’en ingérer en Allemagne du Nord. Cette petite bestiole affole aussi les têtes et détruit les économies maraîchères d’Europe. De lire, pleine d’effroi, que ce ne sont pas moins de deux cent mille concombres genevois qui ont rejoint le compost. C’est donc là que je dois aller chercher mon légume adoré pour me faire des salades dominicales!

Mais n’ai-je dont point titré ce billet, 2011, année de la chimie?! C’est que si je voulusse faire un billet hors DSK, EHEC et OTAN, il me fallait bien trouver un thème quotidien. Et cela, j’aurais dû le faire avant d’aller au commerce du coin! Même plus que deux cartouches de clopes…Plus moyen de se trucider tranquille sans que maman OMS fasse son travail de vigilance!

Année 2011, année de la chimie.

Une chimie qui a permis, après la Seconde Guerre mondiale, le développement d’un nouveau modèle agro-économique, c’est-à-dire, agriculture intensive et productiviste…de légumes, dont le con…

L’ONU qui a proclamé que 2011 serait l’Année Internationale de la chimie, ceci à l’occasion du centenaire du Prix Nobel de chimie décerné à Marie Curie, scientifique polonaise dont les travaux se sont concentrés spécialement sur la Physique nucléaire. Cela doit faire plaisir aux Japonnais!

Vidéos:

La 1ère, où on peut voir le sort de ces malheureux légumes qui ont déjà atomisé 18 personnes. Par rapport à la famine qui tue, elle, un peu plus en un peu moins de temps, mais ça, on en à rien à battre, pas vrai?

(Tout comme les 53 Syriens tués ce vendredi lors d’un manifestation et dont les victimes sont essentiellement des enfants qui taggaient des slogans contre les murs! Rien à voir avec le EHC, TEPCO, DSK, ONU et OTAN)

 

La 2ème, où un robot filme la fuite radioactive dans la flotte de la piscine de confinement, à Fukushima, faut-il encore le rappeler. Car cela fait près d’un mois qu’on nous bassine avec l’affaire DSK et ses retombées fortement actives.

 

Et la dernière, où je me fais un peu de soucis pour le cameraman…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s