Nouveau statut pour le personnel de maison, ça se fête, non?!


 

Publié le 18 juin 2011

 

Une nouvelle passée quasiment inaperçue mais qui pourtant, a été saluée par une immense ovation qualifiée d’historique pour une adoption d’une Convention en faveur des employés «domestiques». Ceci se passa à Genève, le 16 juin 2011, où les délégués de 183 pays se rencontrèrent pour discutailler d’un plan Marshall pour ce «bétail» qui ne bénéficient d’aucune protection, sous payé et livré au bon vouloir de ses employeurs

Selon les statistiques remises dans les bureaux adéquats, le travail «domestique» représente de 5 à 10% de l’emploi total dans les pays en voie de développement, soit: 3.5% dans les pays industrialisés, 1.24% en Suisse et 2.5% en France. Et comme de bien entendu, ce sont les femmes qui remporte la palme dans ce secteur professionnel à hauteur de 85% du produit d’intérieur de brutes. Le tout représente 175 millions pile poil de personnes dans 151 pays.

Comme on pusse s’y attendre, un petit tiers des pays représentés lors de cette délégation s’abstenirent de tout commentaire…et de voix. Il n’en fusse pas moins que les responsables de la mise en place de cette nouvelle Convention appelle maintenant les gouvernements à la ratifier et à l’appliquer.

Alors, comme cela dit, on ne peut que saluer cette initiative qui ne prend pas en compte les travailleuses de l’ombre, c’est-à-dire, ce personnel de maison qui travaille au noir, dans des familles envers laquelle il est devenu quasi l’esclave, la menace étant qu’il est clandestin. Et qui dit clandestin, dit pas déclaré, dit non-existant sur le territoire où il pratique son dur labeur, de 06:00AM à 23:00PM. Et qui dit non-existant sur le territoire, dit non-existant dans les statistiques du BIT (Organisation Internationale du Travail. Alors pourquoi le B à la place du O, mystère et boule de gomme!) On peut dès lors tirer à boulets rouges sur les pays en voie de développement, il n’en serait pas moins convenable de revoir les statistiques pour les pays industrialisés un peu à la hausse. Dès lors, nous pouvons afficher la même courbe, une bleue pour les nouveaux riches plus nombreux et une rouge pour ces femmes qui sont arrivées à franchir le portique Schengen incognito pour ne devenir que des robots ménagers, si ce n’est accessoirement sexuels.

 

A ce propos, je mets un lien envoyé par Ghysnini, sur le regard de l’Afrique sur Nafissatou Diallo, cette jeune femme incriminée dans son viol par un certain DSK (Dans Son Ku). Une belle leçon de solidarité avec la victime estampillée FMI.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s