Fessenheim, c’est reparti pour 10 ans!


 

Publié le 5 juillet 2011

 

Pour les Français habitant dans la zone de ce musée nucléaire le plus vieux d’Europe encore en activité, c’est Bâle-Ville qui s’indigne contre cette volonté de continuer à exploiter une usine atomique plutôt bancale. Certes, le patron de l’ASN a bien promis que cette centrale est totalement sous contrôle et ce, depuis sept ans, ce qui n’est pas pour rassurer les Jurassiens, du canton du Jura, sous Bâle, à l’Ouest de la même Helvétie, qui mêlent leurs voix aux protestataires allemands et Bâlois. Bâle étant le canton au Nord-Ouest de la douce Helvétie dont la Berne Fédérale a stoppé son vieux coucou de Mühleberg…jusqu’à la fin de l’été, histoire de mettre deux-trois sparadraps sur la cuve de confinement du seul réacteur. De plus, ce n’est pas l’incendie du transformateur électrique de la centrale nucléaire du Tricastin du 2 juillet 2011, sise dans la région de la Drôme (quelque part en France) qui risque de remettre en question cette décision prise sans consultation des pays voisins. L’expérience française en matière atomique ne doit pas être mise en doute, elle a tout sous contrôle!

On ne saurait conseiller aux Confédérés de venir s’établir à Genève, une province cantonale suisse sise au Sud-Ouest du pays, où il faut être un élu de la ville-canton pour bénéficier d’un sept pièces au centre-ville pour 1’800.00 frs. Les autres péquins genevois étant condamnés à payer leur logement deux à trois fois plus cher, suite aux spéculations philanthropiques des courtiers et des propriétaires. Certes, à défaut de loger dans la rue où ces locataires risquent de se ramasser une prune de cent balles pour mendicité par métier, on pourrait leur proposer d’aller trouver un logement en France voisine qui elle aussi, profite de l’aura de Genève et son Internachional Airport pour augmenter outrageusement le prix des apparts laissés vacants. C’est omettre aussi que, non seulement le réacteur SuperPhoenix n’est pas encore démantelé et que ses six tonnes de sodium liquide posent certains problèmes, mais les atomiseurs français ont décidé de créer un site de déchets radio-actifs à 40 km de la frontière. Quand on sait comment ces atomiseurs de l’écologie propre gèrent leurs déchets, il y a du soucis à se faire.

Alors, où loger ces locataires de basse et moyenne classe sociale? Sur l’Arc lémanique, c’est basta! Non qu’il y ait des centrales atomiques dans le coin, mais le taux de vacances pour le logement est de 0.1%. Mais ne nous faisons pas de soucis pour eux, ils n’ont qu’à se démerder et, au pire, poser leur candidature pour entrer dans le secteur politique de Genève et son bout de lac rikiki qui ne les empêche pas d’appeler le lac Léman, lac de Genève!

Pendant ce temps, tous les enfants de la ville de Fukushima et 60 kilomètres à la ronde font des pipis au césium 134 et 137, selon ACRO (Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest) (cette précision étant pour les ignares qui croyaient qu’ACRO voulait signifier autre chose). On passera aussi sous silence que ce dimanche, c’est un tuyau de dans le réacteur 5 de Fukushima qui a pété et interrompu pendant plus de trois plombes les opérations de décontamination de TEPCO, petite entreprise nippone située là où le soleil se lève. Sacré tuyau qui, lui aussi, a laissé échapper de l’eau hautement radio-active.

Ces divers incidents japonnais n’ont pas empêché les autorités de la préfecture de Saga de se prononcer pour le redémarrage des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Genkai, arrêtée elle aussi suite à certains incidents remarqués depuis le tsunami du 11 mars dernier.

On ne le répétera pas assez, tout est sous contrôle!!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s