La Syrie et sa désobéissance civile


Publié le 17 juillet 2011

Comme tout le monde le sait, la Syrie est en ébullition et les manifestants pacifistes se retrouvent en face de milices pro-al Assad de plus en plus agressives. Pas un seul jour sans son lot de morts et de personnes emprisonnées.

Si les Syriens exilés du monde se réunissent en groupes épars dans les grandes villes autour d’un «Free Syrie» dessiné de bougies, montrant ainsi leur soutien aux leurs restés au pays, plus de 300 dissidents qui en ont eu les moyens se sont rendus à Istanbul. Leur but: former un gouvernement parallèle afin de presser le président Bachar pour qu’il dégage. Il est entendu qu’on ne peut rester dictateur sur autant de cadavres. Et Hillary Clinton, représentante US, d’apporter en coup de vent son soutien à la réunion stanbouliote de ce week-end. Une vidéo conférence programmée entre exilés et ceux restés à Damas n’aura pas lieu et il fallait un peu s’y attendre.

Pourquoi l’Occident ne réagit pas? C’est que Bachar al Assad a deux soutiens de poids: la Russie et la Chine, deux membres de l’OTAN.

Si on prend la carte du monde, voilà ce que cela donne:

 carte

 

Alors évidemment, quand on mire ces deux colosses aux pieds riches et armés, avec lesquels on entretient des accords économiques importants, et la Syrie, (qui a l’air d’être deux fois plus grande que la Suisse, si ce n’est trois, car mon feutre débordait légèrement et l’Helvetistan était sous le «e» de France), habitée par environ 22 millions d’âmes et dont le nombre varie au fil des jours, les Occidentaux ont un peu de peine à y faire une quelconque intervention dans ce qu’on peut appeler «un nouveau bourbier».

Et de compter sur le gouvernement turc, soit l’AKP, pour faire un tant soit peu le ménage.

Nous, derrière nos claviers, à écouter les médias ou lire la presse, on ne peut qu’avoir de l’empathie pour un peuple qui se fait massacrer. Ou pire, s’en tamponner le coquillage.

Mais, même si FAICMFSF n’écrit pas beaucoup d’articles sur ce pays, cela ne l’empêche pas d’avoir une pensée sincère pour les Syriens qui se battent pour la liberté.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s