Tondeuses


 

Le 21 juillet 2011

 

Migros, un des deux centres commerciaux les plus puissants d’Helvétistan, lance un appel aux acheteurs de la tondeuse à gazon EH 38 afin que ces consommateurs rapportent ce modèle qui a le défaut de perdre sa lame, ceci suite au ventilateur qui ne fonctionne pas bien. Que ces clients ne se fassent pas de soucis, la tondeuse est sous garantie et il suffit de la ramener avec son ticket de caisse pour se faire rembourser. Il va sans dire que ces clients sont soit des archi-fauchés qui habitent un rez d’un quelconque bâtiment et qui a un espace jardin que le concierge ne tond pas, soit des moins fauchés qui logent dans une villa individuelle et qui font la tonte le samedi matin, période de congé où ils ont le droit de faire marcher l’outil sans que le voisinage se plaignent auprès des autorités compétentes.

Pour les riches propriétaires qui se paient des demeures à Vernier, petite commune collée à la Genève internationale, pas de péril en la demeure. Il leur suffit d’engager un paysagiste qui recevra du plomb dans la tête à leur place, cela parce que le voisin, un fiston de 21 ans ayant trop foiré au Paléo-Festival de Nyon qui se déroule en ce moment, tire avec une carabine sur cet employé faisant son boulot un jour de semaine, mais aussi le jour-même où ledit jeune se paie la gueule de bois du siècle et ne supporte pas le bruit que fait le tailleur de haies.

Alors, pour tout ces déboires auxquels doivent faire face ces jardiniers du dimanche ou ces professionnels des parcs et promenades, et au vu des conditions climatiques que nous vivons cet été qu’on peut déjà qualifié de pourri, FAICMFSF leur propose d’aller calmer leurs nerfs en Somalie, Ethiopie et Kenya où là-bas, parait-il, non seulement il fait beau mais aussi, privilège suprême, rien ne pousse.

Un seul conseil. Ne pas y aller sous le sceau d’une ONG supplémentaire qui vit aux crochets des désemparés qui ne peuvent pas voyager. Ne pas faire comme en Haïti où 10 milliards de dollars ont été envoyés et 10’003 ONG y sont installées, dont quelques unes font un travail efficace mais le reste questionne les Haïtiens sur la contribution de ces clubs Med des béné-volent.

Je sais, c’est court, mais n’est-ce point le geste qui compte?!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s