Elections tunisiennes et suisses…suite


 

Publié le 25 octobre 2011

 

Alors que les Tunisien(ne)s ne savent toujours pas qui sera vraiment élus à leur nouvelle Assemblée Constitutionnelle, que le parti islamiste d’Ennahda soit en tête du scrutin et qu’il semblerait que ce dernier puisse obtenir entre 60 et 65 sur les 217 sièges à pourvoir, on est toujours dans le flou en ce qui concerne les autres multiples partis. Toujours est-il qu’il ne faut pas s’affoler pour autant, le parti d’Ennahda prône pour un islam modéré, respectera les droits de la femme et maintiendra le statut juridique des Tunisiennes.

C’est un peu comme le christianisme en Valais, petite république sise dans les Alpes Helvétiques et sous le régime laïque de la Confédération. Donc ne paniquons pas dès le départ, ce n’est pas parce que les musulmans sont musulmans et ont envie de pratiquer leur foi sans représailles qu’il y a le feu à lac. Le Valais ayant aussi ses intégristes à Ecône et que leur troupeau sillonnant les chemins à grands pas, avec leurs habits monacales, foutent aussi la frousse à ceux ou celles qui n’en ont pas l’habitude. Pas de péril en la demeure…quoique!! (pour le Valais, entendons-nous!)

* * *

Quant aux élections suisses, nous avons enfin les résultats du canton de Vaud, autre patrie de la Confédération helvétique, qui n’a pas failli à sa réputation du retard qualifié du sobriquet: «le quart d’heure vaudois». Mettons un quart d’heure par commune et le tour est joué, nous avons enfin eu les résultats hier, en fin de soirée, et de permettre enfin d’avoir le bilan quasi définitif de la répartition des sièges du Conseil National. Et de constater aussi que la majorité rose-verte n’a pas failli.

Voir pictogramme piqué sur la TV TSR

Il faudra maintenant attendre 2 semaines pour savoir lesquelles des têtes ballottées vont tomber ou non, mais une évidence se caractérise, la Suisse sera centriste. Bref, en gros, rien ne bouge!

Quant aux futurs sept Sages qui représenteront la bucolique Helvétie à tour de rôle, il faudra attendre le 14 décembre 2011 pour savoir ce que les partis et les alliances vont décider.

* * *

La Lybie, elle, ne s’emmerde pas trop avec ces embrouilles administratives et le CNT (Conseil National de Transition) réintroduit la charia dans le pays, autorisant ainsi la polygamie. Donc, la femme peut avoir autant de maris qu’elle veut et réciproquement. Autant dire que ça va être le bordel dans le sens figuré du terme. Mais qu’importe! La charia n’empêche pas de vendre le pétrole à ceux qui ont aidé les Libyen(ne)s à se débarrasser de Kadhafi qui autorisait le divorce. On ne va pas pleurer sur sa dépouille qui sera enterrée on ne sait où dans l’immensité du désert gorgé de pétrole. Sa mort libère les Lybien(ne)s de toutes contraintes et ces derniers vont enfin pouvoir s’en donner à coeur joie.

* * *

Musique

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s