Branle-bas de combat à l’Office fédéral des migrations


Publié le 2 septembre 2011

Une enquête est ouverte à la demande de la Conseillère fédérale (une des sept Sages) Simonetta Sommaruga. En effet, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle découvrit que plusieurs milliers de demandes d’asile irakiennes, datées de 2006 à 2008, dormaient sous un tas de poussière.

Pour expliquer les faits en deux-trois lignes: 2005, Christophe Blocher, Conseiller fédéral éphémère du Département de Justice et Police, fondateur de l’UDC extrême-droitiste zurichois aile dure du parti, n’exécutait que le mandat mis en place par une non moins éphémère Conseillère fédérale dudit Département, Ruth Metzler, PDC (Parti Démocrate Chrétien type Inquisiteur) sur la nouvelle loi sur l’asile. A part ça, il passa son temps à compter les gommes et crayons dans tous les départements du Palais Fédéral pour faire des économies. Mais Christophe Blocher aura quand même fait quelque chose et ce quelque chose fut l’ODM (Office Des Maudits ou Office Des Migrations), soit une forteresse contre tous migrants.

Mais késako que l’ODM?! C’est la fusion de l’Office fédéral des réfugiés et l’ancien Office fédéral des étrangers. Deux Offices qui n’ont rien à voir, mais qu’à cela ne tienne, Blocher est avant tout un entrepreneur sans scrupules ni états d’âme et les fusions, ça le connaît. Même si elles sont ratées. Pas grave, on filera la patate chaude au suivant!

Ronde de la chaise Mistigri, Eveline Widmer-Schlumpf (toujours une des sept sages, UDC soft) se voit octroyer le Département de Justice et Police en 2007, reprend les dossiers en cours et durcit encore la loi sur les étrangers. Sans que la Conseillère fédérale le sache, l’ODM renouvelle sa consigne, à savoir ne pas traiter les demandes d’asile irakiennes. La poussière s’accumule encore sur les dossiers numérotés des Irakiens en souffrance.

En 2010, la nouvelle venue Simonetta Sommaruga, PS (Parti Socialiste), se voit offrir le siège décidément bien indésirable du Département maudit et doit faire ses preuves en travaillant directement sur la dernière nouvelle loi sur les étrangers, initiative initiée par le bon parti qui pense aux biens du peuple, le bien nommé UDC, et acceptée par la majorité des votants Helvètes principalement alémaniques, comme d’hab, quoi! C’est alors que la nouvelle Sage invite les initiants à venir à la table discussion pour élever le débat quant à l’application de cette initiative qui se doit être conforme aux droits de l’homme.

Pendant ce temps, 6 ans, le tas de poussière s’accumule sans que ce dernier devint suffisamment voyant pour qu’on y prête un peu attention.

C’est fin mai 2011 qu’une gorge profonde informe Somonetta Sommaruga sur les pratiques douteuses de l’ODM.

4 juillet de cette année, que découvre-t-on là, sous le tas de poussière?! 7’000 à 10’000 demandes d’asile envoyées par des Irakiens arrivés aux ambassades de Damas et du Caire. Les yeux se tournent alors vers Christophe Blocher qui réplique: «C’est pas moi, c’est le HCR (Haut Commissariat des Réfugiés)».

Le responsable du HCR de répondre: «Mais que non! L’ODM a demandé à nos ambassades de ne pas traiter ces demandes!»

Une première tête tombe. Son nom: Alard du Bois-Reymond dont la phrase: «99.5% des requérants nigérians utilisent la filière de l’asile pour s’adonner à des activités illégales» a manqué d’élégance.

Si il est évident que les Conseiller(ères) fédérales, qui se refilent le siège honni, ne sont pas au courant de tout ce que font leurs subalternes, Christophe Blocher confie à «son» journal, le quotidien zurichois «Tages Anzeiger»: «Ja, che crois bien que ch’eusse été informé à l’époque, mais fous savez, il ne faut pas confondre temandes t’asiles formelles et arrivées en masse. Nous, UDC, avons tout-de-même très éprouvés par le déferlement des réfugiés fuyant la kuerre des Balkans. Nous ne sommes pas un Etat providence, Kopf in Scheisse! Quand la barque est pleine, elle est pleine! Et ces Irakiens de venir construire des minarets chez nous, par dessus le marché! Neinein. Le HCR s’en est bien occupé là-bas et ces opportunistes arabes n’auront aucun problème d’intégration, ça che peux fous le confirmer!»

Une enquête est en cours…

En attendant, petit tour dans les camps de vacances du HCR à Damas et au Caire:

 

Bon, je sais que mon texte n’est pas d’une écriture aisée, mais je demande un peu de sollicitude, ce billet étant fait un peu dans l’urgence.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s