News de Grèce


 

Publié le 13 octobre 2011

 

A prendre avec des pincettes, notre Alphonse de service ne se fiant plus à ses sens, surtout le matin, après une nuit agitée passée avec son mobile sur son peace-marqueur.

Selon les dires de notre enquêteur d’électro-chocs, la Grèce prend des mesures fors appropriées pour relever son économie et pour ce, le gouvernement a décidé de mettre 30’000 de ses fonctionnaires à la porte. Ce qui est, ne le doutons pas, une mesure intelligente pour renflouer les caisses de l’Etat, se privant ainsi de 30’000 contribuables et pire, les seuls qui paient leurs impôts.

Mieux, après avoir mis ses travailleurs sur le pavé, le gouvernement grec économe plus qu’économiste, impose une loi sur l’immobilier qui variera de 0.5 à 16 euros le m2 en fonction de l’usage de ce dernier. Soit!

Un matelas une personne faisant 0.90 x 200 cm = …calculette…1,8 m2. Prenons maintenant une moyenne de 0.5 à 16 euros, soit 8 euros ce qui nous donne un montant de 14.4 euros pour un matelas à l’année sur le pavé. Ne reste qu’à engager des fonctionnaires de l’ordre qui auront pour matraque, un double-mètre et qui mesureront les centimètres dépassés par des couvertures tombantes sur le côté.

Pour ce qui est des commodités, nous préconisons d’aller chier dans les poubelles et de ramasser une bonne poignées de feuilles d’olivier pour se torcher. Les bains de mer sont souhaitables pour la toilette intime ou générale, quoique la propreté des plages et de l’eau laissassent un peu à désirer. Et pas tout le monde a la chance de vivre au bord de la mer, quoi qu’en regardant la typologie du pays, il serait difficile de ne pas vivre à proximité d’une crique.

Pour ce qui est du manger, il est déconseiller de piller les seuls magasins encore ouverts ni de s’adonner au cannibalisme. Le mieux étant de réapprendre la solidarité en se partageant la bonne miche de pain lancée aux pigeons sur les diverses places touristiques d’Athènes. La pêche à la sardine crevée aux abords des ports est aussi une alternative, elles sont toujours aussi pleines d’Oméga 3 et cerise, sur le gâteau, du plomb dans les nageoires.

La dernière bonne nouvelle, selon les fins corbeaux analystes d’UBS à Zürich, la Grèce ne pourra pas échapper à un large défaut de paiement ces prochains mois. La «faillite» de ce pays est prévue dès mars 2012.

Privatiser à tout va comme en Argentine? Mais que voilà une bonne idée! L’exemple a démontré que cette application a porté ses fruits, c’est-à-dire couler le pays le plus riche d’Amérique du Sud en une vitesse record et en faire une débâcle terrible pour tous, ressentie encore aujourd’hui!

Bref, que de bonnes nouvelles pour un pays qui a truqué ses comptes pour son entrée dans l’Europe, cela sous l’égide de celui qui travaille maintenant pour une agence de notation, (j’irai cherché l’article sur FAICMFSF plus tard).

 

Mais cours d’économie d’Arnaud Tsamere

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s