Swiss Army’s Buzzutage


Publié le 4 octobre 2011

Comme le monde entier le sait, la Confédération helvétique est proche des élections gouvernementales et comme personne, dans le monde entier, ne comprend comment fonctionne le système suisse, tout le monde s’en fout. Sauf nous, car nous, nous devons élire les personnages de nos cantons respectifs qui vont eux, élire ou reconduire les sept Sages dans leurs fonctions. Sept Sages qui s’occuperont des Départements spécifiques et qui prendront à tour de rôle, le fauteuil présidentiel le temps d’une année. Ce qui fait que personne ne sait vraiment qui est la ou le Président de la Confédération et cela arrive aussi au bon Helvète. D’autant qu’une année, ben ça passe assez vite!

L’un de nos sept Sage est Ueli Maurer, fils d’agriculteur pauvre et détenteur d’un CFC de commerce (CFC = Certificat Fédéral de Capacité, papelard que l’on reçoit après avoir un suivi un apprentissage). Si son CV est cité dans ce billet, ce n’est certes point pour dénigrer l’homme, mais pour montrer qu’il n’est pas besoin de faire de hautes études pour arriver en haut de l’échelle politique. Non! Ueli Maurer est aussi le bras droit de Christophe Blocherus, ancien Conseiller Fédéral évincé de son siège après la Nuit des Longs Couteaux, (trop long à expliquer et ce n’est pas le sujet de ce billet). Ueli Maurer est donc un UDC qui s’occupe du Département fédéral de la Défense, de la Protection de la population et des Sports. C’est aussi celui qui veut augmenter le budget pour l’armée et remplacer nos vieux F18 et autres Tigers qui n’arrivent pas à atterrir quand il pleut. Et de demander 5 milliards de francs suisses (je spécifie) pour acheter des nouveaux avions de combats qui traverseront la Suisse en 4 minutes, dans le sens le plus large de notre bucolique pays hyper montagneux. Eeeet de faire des réformes au sein de l’armée avec, non plus une armée de milice, mais une armée de professionnels pour défendre l’Helvetistan.

Mais revenons au présent et rapportons ce fait incroyable sur le mode de fonctionnement de notre armée actuelle.

En effet, les jeunes recrues sont amenées à tester le petit dèj en cas de conflit armé et pour cela, il faut se mettre dans le contexte afin de ne pas juger systématiquement les modes d’apprentissage de soldat. Alors: CONTEXTE!

L’Helvetistan n’a pas ou très peu de ressources naturelles. Restent les poules et le houblon. Pour être confrontés à la réalité, les Brigadiers de la Place de Bure accueillent les jeunes recrues avec un exercice: action en cas de guerre:

  1. Avaler des oeufs crus avec leur coquille et faire descendre le tout avec de la bière bon marché versée dans les bottes, (les verres prenant trop de place dans le sac à dos.)
  2. Puis boire de la gnôle à 95% pour se réchauffer et ramper dans une eau mélangée avec du poisson. (Ceci pour les affronter à une situation lors de laquelle, le soldat sera amené à traverser des rivières et des lacs pollués par de l’uranium appauvri).
  3. Lors de ce passage dans cette flaque puante, du sable leur sera jeté dessus. (Là, il faut imaginer la terre soulevée par un impact d’obus.)
  4. L’épreuve suivante est tout aussi rafraîchissante: ces jeunes recrues ont avalé du schnaps mélangé avec l’eau dans laquelle ils ont rampé. (Ça s’appelle: boire la tasse!)
  5. Et une bière dans une godasse pour récompense! (A la tienne!)
  6. Arrive le soir et la bleusaille doit servir les anciens en slip. (Normal, les uniformes étant en train de sécher après un nettoyage de circonstance!)

Alors certes, on peut s’offusquasser de telles méthodes. Mais on s’aperçoit aussi que l’armée y met du sien pour réaliser certaines économies et acquérir ainsi ces avions tant convoités qui boosteront l’économie du pays qui nous vendra ces zincs. Certainement les USA! Ces mêmes USA qui vont vendre dix-huit F16 à l’Irak, pour une modique somme de 4,2 milliards $ (des peanuts!). Ce même Irak, très stable politiquement, qui se voit déjà commander 36 appareils à terme.

Mais vidéo sur le bizutage

 

Et à télécharger sur son mobile:

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s