J20. Les technocrates


 

Publié le 20 décembre 2011

 

Sommes-nous entrer dans l’aire des technocrates, ce nid de personnages ayant fait leurs griffes dans les agences de notation telles que Standards & Pauvres, Maudis & Maudits et autres aux noms prestigieux pour les affairistes. Si pendant des années les économistes de toutes plumes se faisaient traités d’oiseaux de mauvaise augure par des gouvernements trop dépensiers, ces technocrates sans sentiments font leurs entrées dans les Parlements, pire, en prennent la tête. Plus de partis représentés, mais une tutelle d’Etat dont le seul but est de réduire les dépenses et remplir les caisses étatiques laissées avec des dettes abyssales. La diplomatie, elle, va être rangée pour un moment dans le placard sous l’escalier qui permet de monter sur le ponton où vont siéger des hommes et des femmes de compétence, nous dit-on!

Et au diable vert la relance économique intérieure, si le quidam veut gagner sa vie et bénéficier du minimum vital, il devra travailler plus, plus longtemps et gagner moins. Le filet social longtemps tissé par les aïeuls sera démantelé, petit bout par petit bout, histoire de mieux faire avaler la pilule.

Les dépenses premières elles, seront toujours prioritaires pour l’armée, puis la police en second plan (mieux vaut une armée forte et armée jusqu’aux dents qui puissent aider la police, au cas où), ceci pour assurer le pays de la menace extérieure nous rappelle-t-on, alors qu’on la voit plus souvent intervenir pour assurer la menace intérieure. Certes, on est encore loin des pays où l’on doit payer pour avoir un emploi, mais ces pays existent, je les ai mentionnés dans un de mes billets précédents qui n’aura certainement pas échappé à mes lecteurs assidus.

Prenons un exemple d’un pays qui pratique le fameux «Frein à l’endettement» et qui reste encore, pour l’instant, un pays qui est bien posé sur ses triples A, dont le parti populiste s’est ramassé une volée de bois vert, au zazard…que je réfléchisse…hummm…la douce et bucolique Helvétie, tiens!

Pays posée sur une floppée d’assurances maladie différentes en façade (puisque quasi toutes fusionnées) et qui emploient, de ce fait, une armada d’employé(e)s. Pour que le système de santé ne chavire pas, nous apprend-on hebdomadairement, il faut faire des coupes dans les prestations.

J’ai déjà mentionné les lunettes, les appareils auditifs, les mammographies, les IVG, mais plus insidieusement, il y a des coupes dans les médicaments dont on ne s’aperçoit pas si on ne doit pas les prendre.

Exemple d’une connerie incontournable: le Xatral 2,5 mg à 42,55 CHF la boîte de 60 comprimés. 2010, la boîte de 60 comprimés n’est plus pris en charge par la LAMAL (assurance maladie obligatoire) mais celle de 30, oui?! Bon, prenons 2 boîtes de 30 comprimés, le prix revenant au même!! (double point d’exclamation pour les emballages cartons et notice). Or, depuis fin 2011, mauvaise nouvelle, on ne fait plus ces comprimés pour les femmes (trop peu nombreuses) mais on en fait des boîtes de 1g pour les hommes, médicament remboursable par la LAMAL. Astuce bien comprise par les firmes pharmaceutiques, ce nouveau comprimé est en gélule, donc non sécable! Les femmes l’ont encore dans le cul! (Déjà qu’elles gagnent 20% de moins que les hommes, sauf dans la fonction publique nous assure-t-on). Mais Chuuuutttt!

Hier, grand débat autour de l’assurance invalidité AI et sa énième réforme. Des réformes qui angoissent toujours celles et ceux qui en bénéficient. Didier Burkhalter, le grand Conseiller qui quitte le Département Intérieur pour reprendre celui des Affaires Etrangères, donne une dernière semonce avant de quitter son Département: «Pour bénéficier d’une rente totale, il faudra être en incapacité de travail à 80% en lieu et place des 70% actuellement!» Vague d’applaudissement dans le sénacle, mais moi rien compris!

Moi rien compris, parce que ça toujours été comme ça! Rien de nouveau sous la Coupole où je nage dans le potage depuis très longtemps. En effet, l’AI est à double vitesse. Incapacité de travail à 80% maladie et 70% accident pour avoir la rente complète. C’est où que ça change?! Sur ce grand mystère communiqué hier et sur lequel je cogite depuis, je m’empresse d’ouvrir…

 

La 20 ème case de notre somptueux calendrier de l’Avent

 

 

Mario Monti, devient président du Conseil des ministres italiens le13 novembre 2011

J’écrivais sur les technocrates, non?! Avec la Grèce, l’Italie devient le deuxième pays mis sous tutelle, appelons un chat un chat! Et que je vais aller faire un bonhomme des neiges, tiens!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s