L’Espagne va-t-elle virer à droite…


L’Espagne va-t-elle virer à droite…

Publié le 20 novembre 2011

Tout porte à le croire si certains Indignés en appellent au boycott des élections de ce dimanche. Autant dire que ces abstentions seraient donner des voix à une écrasante majorité qui ne se prépare plus en coulisses, les populistes devenus décomplexés depuis quelques années et ce, pas que dans la Péninsule ibérique, nan nan!

Mais qui est Mariano Rajoy Brey, cet homme qui se profile à la tête du gouvernement espagnol ce jour du Saigneur, le 20 novembre 2011. On ne peut parler de cet homme sans parler de sa carrière de ministre auprès du très populaire José Maria Aznar qui a foutu son pays dans la mierda, qui léchait les bottes de Boucher JR et son acolyte Blaireau pour aller mettre aussi l’Irak dans la mierda sans s’occuper du pétrolier qu’il a choisi d’éloigner des côtes au lieu d’aller pomper, histoire de ne pas mettre la Galicia dans la mierda! (Quel con quand même, cet Aznar… chercher du pétrole au Moyen-Orient alors qu’il en avait dans l’Atlantique!)

Rajoy, lui, préside le Parti populaire, aussi appelé Pépé, et est le chef d’opposition au gouvernement espagnol présidé par le socialiste Zapatero depuis huit ans. Et qu’est-ce donc que le PP? Le PP est le bébé de l’AP, ou alliance populaire, une bande de roublards politiques dont la majorité sortent droite de la lignée du franquisme, c’est-à-dire libérale (non libertaire) et conservatrice.

Quel est le programme de ce populiste pour faire remonter l’économie, où près d’un jeune de moins de 25 ans sur deux est au chômdu et que la crise est mondiale est non seulement espagnole, olé!?

Pour faire repartir la société de consommation, principal rouage d’une économie florissante qui esclavagise les travailleurs, il faut, selon Mariano Rajoy Brey et son PP:

  • Abolir les mariages ainsi que certains droits aux homosexuels (un bécot en pleine rue et paf, 100 euros d’amendes)
  • Abolir le droit à l’euthanasie assistée (un mourant rapporte des ronds, donne du travail aux infirmières etc…)
  • Ne pas couper dans les retraites (très impopulaire dans une Europe vieillissante dont les principaux électeurs sont ceux qui touchent les retraites…comme en Suisse quoi!)
  • Bref, abolition de toutes les lois et droits acquis sous l’ère Zapatero et «Instauration de la loi de la Honte!»

A entendre les micros-trottoirs dans les rues de Madrid et d’autres grandes villes, il est maintenant quasi certain que ce nouveau franquisme vienne au pouvoir. Reste l’espoir, pour les Hispaniques, de se mobiliser en nombre afin que le PP n’obtienne pas la majorité absolue.

Juste encore une petite attention:

Voilà l’ancien logo du PP: lettres rouges sur fond blanc, recouvert d’un oiseau stylisé pouvant représenter une mouette, quoique les ailes sont longues et qu’on distingue l’amorce d’un bec…Est-ce un goéland, un pélican ou un aigle stylisé?

 

 

 

Et voilà le nouveau logo du PP: lettres d’un blanc de l’immaculée conception sur le fond bleu d’un paradis promis, l’oiseau est plus stylisé encore. La colombe de la Paix ou Nouvelle Vague?

 

 

(Je la fais vite, mais je dois aller reposer mes fils)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s