Ayayayayaya! France 1 – Turquie 1


 

Ce dimanche de fin février 2012 (26), ce ne sont pas moins de 20’000 manifestants qui ont défilé sur la place Taksim, centre d’Istanbul, en mémoire des 613 morts lors du conflit de 1992 entre Arménie et Azarbaïdjan. Comme cela fusse déjà mentionné dans un des billets paru dans le blog de FAICMFSF (dont le bouton «recherche» est d’une efficacité fort discutable), Azerbaïdjanais et Turcs sont grands potos et assez alliés dans les chamailleries contre l’Arménie.

Participaient donc à cette manif, des partis d’extrême-droite, nationaliste et islamiste qui n’ont pas manqué de huer l’ambassade française au passage, ambassade dont l’entrée a été bloquée par un camion blindé de la police et des policiers eux-mêmes, évidemment! Si les médias occidentaux montrent des images encore assez aseptisées des pancartes que les manifestants arboraient et que nous autres, francophones, ne comprenons pas suffisamment le turc pour apprécier les bannières contre les Arméniens furent aussi déployées dans le fameux cortège. Paradoxe de la politique turque, elle balance et participe elle-même à ce genre de déploiement de forces contestataires, mais dépêche quand même un escadron des forces de l’ordre pour protéger la noble institution française.

Ce genre de réaction était à prévoir et même si des textes ont déjà reconnu le génocide arménien, le Sénat a jeté un pavé dans la marre en légiférant un texte condamnant toutes négations de génocides «Y COMPRIS le génocide arménien» (le bout de phrase de trop), ce qui n’a pas manqué de mettre le feu aux poudres en Turquie. Certes, ce texte peut faire gagner les voix de la diaspora arménienne de France au président actuel (qu’on n’ose plus nommer depuis qu’il censure tous les sites qui le mentionnent, voir article sur NI), elle fut totalement inconsciente de ce qu’elle allait engendrer en Turquie même, là où les Arméniens ne bénéficient pas de la protection d’une monarcho-démocratie. D’où le soucis des Turcs modérés, voire très modérés, de prévoir jusqu’à des tabassages mortels de la population arménienne établie en Turquie.

Mais v’là-t-il pas que le Conseil Constitutionnel censure la loi punissant la contestation du génocide arménien de 1915 et ce, ce mardi 28 février, au grand dam du président sortant qui veut re-rentrer. Si cette décision désamorce une grave crise entre les deux pays, il n’en est pas moins que le gouvernement français veut se remettre à l’ouvrage fissa fissa pour passer une loi qui contournera ladite censure avant les élections 2012. Et son porte-parole en chef de comparer immédiatement le génocide arménien à celui des Juifs lors de la dernière guerre mondiale. C’est mal connaître un pays fort complexe où chacun peut y perdre son latin, puisque la Turquie a du bon comme du moins bon, mais cela ne l’empêche pas à diffuser le film français: «La Shoah» dans les écoles et ce, dans un but pédagogique. On peut y voir une manoeuvre politique turque menée grâce à la loi sur les génocides votée en France il y a peu et que cela aura au moins été salutaire en ce domaine. On cessera peut-être de voir des tatouages de la croix gammée sur les biscotos de certains jeunes étudiants des facultés turques. (Reste à faire de même en Hongrie, tiens!)

Ce qui ne doit pas nous faire perdre de vue de ce qui se passe en Turquie et pour cela, je vous invite à aller consulter l’article d’Erol Özkoray et Laurent Leylekian: La culpabilité de la Turquie et la responsabilité de l’Occident

Sur ce, mon temps de parole étant écoulé, je clos là mon billet, tout en espérant qu’on ne se méprenne pas quant à ma position sur le génocide précité, ma pensée première allant in first aux Arménien(ne)s qui vivent en Turquie, dans un climat de plus en plus délétère!

 

Publicités

Une réflexion sur “Ayayayayaya! France 1 – Turquie 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s