La Grèce sortie d’affaire…faudra avertir les Grec(que)s! Les Espagnols itou!


 

 

Aujourd’hui, les médias internationaux se veulent tous très optimistes et participent à l’euphorie générale, c’est la fin de la crise grecque, donc la fin de la crise européenne, donc la fin de la crise mondiale! Et nous tous de se sentir soulagés en lisant les gros titres tels que:

  • La Grèce évite la faillite grâce à la réduction de sa dette (dans le même article et ce, juste en dessous de la photo qui sépare le gros titre de la phrase suivante: La Grèce va éviter la faillite grâce à l’effacement de sa dette…)
  • Vers une mer plus calme (décidément, les journaleux ne manquent pas d’imagination lorsqu’on sait que la Grèce est la première puissance maritime du monde…)
  • La Grèce pourrait revenir sur les marchés dans quelques années (et plus loin, la date 2020 est mentionnée comme date butoir où la Grèce va basculer dans le positif, soit huit ans…pourtant pas compliqué le calcul!…Et ce, à condition de suivre le programme d’assainissement de son économie….) (Ah! Parce qu’il y a des conditions!)
  • Dette grecque: 100 milliards effacés!

Pas besoin de faire plus de titres, toutes les agences journalistiques vous apprendront la même chose, (et on va parler chiffres en euros, cela m’évitera les répétitions) c’est-à-dire que des privés ferment les yeux sur 100 milliards, que l’Europe va débloquer une aide de 130 milliards dont 85% iront rembourser les banques, que le FMI va participer à cet effort de guerre en débloquant un fond de 28 milliards à verser sur 4 ans (une paille!) et si les Grecs sont bien sages, ils auront un PIB de 120,5% en 2020 contre 160% actuellement. On a tellement évité le pire que même Wall Street finit en hausse et respire, son Dow Jones et son Nasdaq (dont tout le monde s’en tape) ont repris une note positive, nous dit-on Outre-Atlantique. La planète peut se remettre à tourner!

En Grèce, par contre, c’est la soupe populaire à la grimace qu’on sert sur les places les plus connues des villes. Le salaire minimum est passé de 700 à 500 euros mensuels, les salaires sont baissés de 20%, le chômage a passé de 10% en 2010 à 21% début 2012, bref, des mesurettes qui baissent le pouvoir d’achat des consommateurs qui peinent déjà à payer leurs factures d’électricité. Mais qu’à cela ne tienne, on va privatiser le secteur administratif étatique, un secteur gros pourvoyeur d’emplois. Les ANPE grecques (qui existeront encore) sont déjà en train d’affûter les mines de leurs crayons pour absorber l’embarquement massif de nouveaux chômeurs qui vont arriver sur le marché à la dérive. Dire que la Grèce est au bord du «trou» est un doux euphémisme. Certains pessimistes ne redoutent pas à user la métaphore: «précipice»!

Des chiffres qui feraient rêver l’Espagne qui elle, n’est pas une bonne élève du tout du tout et ce, en dépit du gouvernement Rajoy qui a lui aussi lancé un signal positif à l’Europe, en dépit de son 23,3% de chômage et de ses restrictions drastiques dans tous les domaines, y compris le PQ des écoliers, marque déjà déposée dans un des billets de FAICMFSF. Ce à quoi, le 29 mars 2012 sera à marquer d’une pierre ponce puisque les Hispaniques appellent à un mouvement de grève générale dans tout le pays.

Mais laissons les Espagnols à leurs misères et revenons à nos Hellènes!

Le Golden Dawn (ou Χρυσή Αυγή, ou encore l’Aube d’or in french) est un parti néo-fasciste d’Extrême-Droite qui se refait une seconde jeunesse depuis sa naissance en 1980. Le mouvement Χρυσή Αυγή a été créé par Michaloliakos, (un raté militaire qui a côtoyé les dirigeants de la Junte lorsqu’il était en taule), et a été reconnu comme parti politique en 1993. Son blaze ne peut prêter à confusion et la réapparition de ses partisans dans les rues d’Athènes est tolérée par les forces de l’ordre, les mêmes qui ont vu leur salaire baissé de 20% (voire plus haut dans cet article) et qui voient en ce bataillon de fachos, de précieux auxiliaires aux CRS. Normal aussi, puisque qu’un certain Michaloliakos a été élu au conseil municipal d’Athènes en 2010. Voir en cela l’article de Rue 89 d’hier soir: Dans ce quartier d’Athènes, les néonazis prospèrent grâce à la crise

L’Europe, elle, s’auto-congratule sur pareille victoire qui fait souffler un vent nouveau sur les économies des divers pays qui la composent! Youpie!

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “La Grèce sortie d’affaire…faudra avertir les Grec(que)s! Les Espagnols itou!

  1. Vite! Pourvu que les Grecs aient un peu de thume afin de se payéer un quridien avant 2013 et de pouvoir lire « la bonne nouvelle »…en troisiéme de couv’ dans les journaux qui, on ne sait comment, pourraient encore être imprimés et distribués…. disons à l’horizon « glin-glin ». D’ici là…..Hum?
    Pour les nazillons de « l’Aube d’or » à Athènes (le fauve qui dort?) j’avais lu -ce matin je présume- un exposé chez RUE 89. Il faudrait être bougrement aveugle des deux yeux et même des pieds de la tête pour ne pas reconnaitre les similitudes entre le sigle de ces salaups-là et celui de leurs prédécesseurs.
    Et c’est un peu partout le même sinistre scénar’ en Europe, cette Europe de comédie qui, se piquant de « démocratie », se shoote en réalité au « brun cougard »…
    C’était juste un petit mot en passant, ne pouvant faire plus ou mieux pour le moment….ça ne va pas fort.
    Steph

    • Heureuse de te lire, moins de savoir que tu ne vas pas fort.

      Il est vrai que le sigle n’est pas sorti d’un imaginaire fécond. Mais n’est-ce pas dans l’univers d’Etrême-Droite que les symboles et autres mesures dictatoriales sont émis dans la petitesse et la facilité de façon à toucher un maximum de personnes?! Il leur faut donc des clichés simples et réducteurs pour qui soient à la portée de tous les esprits, surtout lorsque ces derniers ont besoin d’un bouc émissaire pour passer leurs rages et leurs frustrations.
      C’est pourquoi le relais sur l’article de Rue 89 est suffisant. Pas la peine d’en rajouter!

      Et comme tu le soulignes, cela se passe sous toutes les lattitudes. Il n’y a qu’à lire les commentaires laissés sous ce genre d’articles ou d’autres, qui font l’apologie du nationalisme. ça craint!

      Big bisou, Steph.
      Repose-toi et prends bien bien bien soin de toi, d’ac?
      G.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s