Fukushima, un an après…le nucléaire depuis


 

Aujourd’hui, une année après le tsunami du 11 mars 2011, les habitants de l’Empire du Soleil levant se recueillent. Le Japon ne tourne plus que sur deux réacteurs atomiques et les Nippons vivent depuis une année dans le mensonge et une catastrophe toujours pas maîtrisée.

Mais qu’en est-il du nucléaire dans le monde aujourd’hui?!

 

Comme on est jamais mieux servi que par soi-même, commençons par l’Helvétistan où la centrale de Mühleberg doit fermer pour 2013. Si ce vieux coucou fait petits incidents sur petits incidents, le lobby nucléaire ne cesse de nous sermonner que les mesures de sécurité sont plus sévères qu’ailleurs, d’où la détection des embrouilles qui arrête immédiatement la centrale. Tout en omettant de parler du barrage qui la surplombe et qui est à lui-même un danger potentiel pour le tas de ferraille et de béton qui fournit 5% d’électricité nationale. C’est peu et cela fait dire «aux Experts» que cela représente le quart de la production suisse-romande. (Que c’est mesquin!)

Mais les Suisses-romands sont boostés par l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie, trois pays qui se sont prononcés pour se départir du nucléaire, et toc!

En France voisine, c’est une chaîne humaine composée de sympathisants français et étrangers contre le nucléaire qui est en train de se mettre en place entre Avignon et Lyon, la vallée du Rhône quoi, soit 200 km sur le parcours où il y a le plus de centrales nucléaires. Une manifestation de 150’000 pelés qui seront encore pris pour des «illuminés» par la classe politique qui ne renoncerait en rien son programme énergétique atomique, une économie flamboyante mise en place par De Gôle et son compère Perfide qui ont en fait en sorte que la maîtrise de l’atome français devienne de renommée mondiale.

Areva, champion hors normes ès atomes et MOIX, parade en publiant les chiffres prouvant que le nombre de centrales en construction dépasse celui de celles qui sont arrêtées! Mauvaise FOIX formidable puisque les expériences montrent qu’il est plus difficile et extrêmement coûteux d’arrêter une centrale que de la laisser continuer à fonctionner! Craint-Ma-Ville, (ou Superphénix), n’est qu’une épine dans le pied du molosse, épine dont se garde bien de parler puisque toujours pas démantelée, ainsi que de l’autre écharde, celle de la gestion des déchets et en cela, retour sur article du 14 mars 2011: Nucléaire chériii number 2

Le pompon pro-nucléaire qui tue:

 

«Le nucléaire est une énergie « politique » qui a besoin du soutien des gouvernements et des populations. Sans cette double adhésion, l’avenir peut vite s’assombrir.»

 

(Je laisse cette petite phrase à l’appréciation des lecteurs.)

Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 435 réacteurs qui fonctionnent dans 31 pays. Le 56% de ces réacteurs sont partagés entre 4 pays: les USA, la France, (feu le Japon) et la Russie.

63 centrales sont actuellement en construction dans le monde, dont voici la liste:

Image prise sur 

Continuons notre petit tour d’horizon, assez fissa fissa avec peu de commentaires, la rédactrice de cet article ne voulant pas mettre à mal la patience des anti et pro-nucléaires à l’épreuve.

Pour une petite mise en bouche, on peut trouver là: Liste de réacteurs nucléaires

Me reste à trouver les projets de construction de centrales dans le monde et là, il me faut avouer que c’est assez obscur, je m’y attèle!

La Chine a approuvé 34 nouveaux projets de centrales nucléaires. (Fournisseurs: USA, France et Russie…une aubaine!)

L’Inde, la Corée du Sud, le Brésil, l’Afrique du Sud, la Turquie pour n’en citer que quelques-uns sont aussi à prendre en compte. L’AIEA, qui mise sur l’édification de 90 réacteurs dans le monde d’ici 2030, n’exclut pas que ce chiffre puisse grimper à 350 et compte sur les pays émergents pour développer cette merde!

«L’AIEA, Agence Internationale de l’Energie Atomique, structure qui veille sur nous et sur le monde…jusqu’à la fin des temps?!»

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s