Suce-pet retranché dans son appart à Toulouse


 

Même si le titre de cet article peut paraître accrocheur, voire alléchant, ici on ne trouvera qu’un lien, celui de «20 minutes on line»: qui raconte, (mis à jour 20 minutes sur 20 minutes), ce qui se passe avec l’oiseau retranché dans son appartement et que la police n’arrive pas à déloger.

Sinon, il y a encore la télévision type «France 24» qui serine à longueur de journée qu’il ne se passe rien vraiment de nouveau avec ce suce-pet plus que suspect dans cette belle ville qu’est Toulouse, ses gens, son folklore, ses produits, son soleil, etc…Car tout personnage suspect est présumé innocent, même si il tire à tout va, tant qu’il ne s’est pas expliqué. D’où l’importance de le prendre vivant pour qu’il purge le reste de sa vie en prison.

Mais à tout chose malheur est bon et c’est Nicolas Sarkozy qui, par pudeur a suspendu sa propre campagne présidentielle le temps que cette affaire soit réglée, voit sa cote de popularité grimper dans les sondages. Qui ne pouvait espérer meilleure pub que cet horrible drame dans une école juive et de proclamer aux milliers de micros et de caméras que le coupable sera sous les verrous en deux coups de cuillère à pot! Il n’aura fallu que très peu de temps pour mettre la main sur le jeune racho de 23 ou 24 ans (lassant toujours, ces bagarres de chiffres!) lorsqu’on sait après coup que ce tirailleur de pacotille était déjà surveillé de très très près depuis son carnage sur quelques soldats maghrebins et antillais, dont les hommages rendus par le petit Père des Français devant un parterre de militaires et de familles passent presque inaperçus aux yeux du grand public, mais grappillent encore quelques voix l’air de rien et en toute humilité! Certes, on ne peut lui reprocher ces actes de compassions multiples et publiques, c’est le rôle d’un chef d’Etat après tout! L’inverse aurait été perçu de façon très très impopulaire, pas vrai?! Même Obama a téléphoné au Président de la République française pour lui apporter son soutien, fait immédiatement relayé par la presse. Marque de prestige ou symbole d’un maître du monde à son vassal?!

Tout le monde se fout donc de la bombe qui a explosé devant l’ambassade d’Indonésie qui n’a pas fait de blessés, et c’est tant mieux, si on ne se rend pas à l’évidence que tous les regards sont braqués sur Toulouse où il ne se passe quasiment plus rien, que le sort du racho en herbe est déjà scellé, que les candidats aux présidentielles n’ont plus qu’à se la coincer pour le moment et qu’on peut profiter de l’occaze pour faire exploser des bombes artisanales un peu partout sans faire de blessés et sans qu’il y ait émoi quelconque dans la populace.

Toulouse marquera-t-elle la réélection de Nicolas Sarkozy?!

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Suce-pet retranché dans son appart à Toulouse

  1. Mohamed Merah n’a pas été plus « arrêté » qu’il n’est un « martyr », un « ange déchu », une « type sympathique » ou n’importe quoi dans le même registre;Ca va de soi! En tous cas pour moi…

    Ce que j’ai tenté de mettre en évidence c’est l’incroyable pléthore de mensonges déployée à cette occasion dès les premiers instants qui suivaient le massacre à la sortie de l’école….(du peaufinage post-Montauban en quelque sorte!)

    La « mise en jambe » de RADIO-PARIS MENT ayant été initiée la veille, lors de la fusillade au cours de laquelle furent exécutés les trois parachutistes à Montauban , occasion où une caméra de vidéo-surveillance nous présentait un quidam passant en moto comme étant assurément le coupable…(à raison d’une trentaine de types circulant en deux roues à la minute dans le centre ville de Montauban ça nous faisait un paquet de suspects!)…Puis vint le témoignage de cette femme prétendant avoir bousculé « le tueur au scooter », et ayant clairement vu un tatouage sur sa joue gauche alors que incidemment sa visière se relevait sous le choc causé par la collision avec Mémé-, présentée au média en vidéo-floutée…

    Depuis nous avons eu droit à autant de versions qu’il s’en pouvait construire à la hâte et dans la plus grande précipitation.Toutes se superposaient et se contredisaient sans redouter le ridicule ni le risible.

    Le pompon fut décroché en tout état de cause par Claude Gluant him self qui était « présent », à l’en croire: jusque dans les chiottes du suspect….(Comme nous pouvons en déduire: CL Gluant à lu les œuvres complètes de Vladimir Poutine!).

    Bien entendu nous passerons sur l’épisode selon lequel le lascar était depuis longtemps « surveillé » par la DCRI, qu’il était connu pour s’être farouchement illustré dans des camps d’entrainement en Afghanistan et au Pakistan où il s’était rendu à moult reprises, de source sûre..-(Deux fois avons-nous appris depuis, le tout sans excéder au total une vingtaine de jours, et pas plus de camp d’entrainement que de beurre au cul)- .(Néanmoins, pas même l’ombre d’un portrait robot, pas une toph’, comme c’est le cas dans toutes les autres affaires de cet acabit, quittes à faire lyncher au moins une demi-centaine d’individus le même jour dans mille métropoles de cette planète)..Puis, d’innombrables versions échevelées sur l’arsenal d’ armes,d’explosifs en possession du bonhomme estourbi depuis, contenu dans le coffre de « sa » voiture…la couleur du scooter changée en moins de 24 heures avec un témoignage de complaisance à l’appui, un peu le coup, bis répétita, que celui de la mémé rugbyman-Tartine évoquée plus haut…
    Plus c’est gros et plus ça passe!
    Il était bien difficile de croire que le type (instrumentalisé/téléguidé ou pas) serait pris vivant comme le prétendaient dans un chœur superbe les menteurs patentés avec toute la presse à leurs bottes.

    L’incroyable et improbable mise en scène de la nuit toulousaine était à cet égard extrêmement palpitante et viendra conclure cette arnaque tout de même moins couteuse que l’affaire largement truquée du 11 septembre 2001. (Attention hein?! Je ne suis pas Thierry Meissan!!!)
    Tous les ingrédients du baratin étaient rassemblés et concentrés, y compris le coup de « la suspension de la campagne électorale » laquelle en réalité battit son plein sa,s accroc et sans décompte du fameux « temps de parole »(Ouarffffff!).
    Le tout pour aboutir naturellement au résultat exactement contraire à celui prétendument poursuivi. Bien que infiniment prévisible pour qui aura fait l’effort d’observer avec un peu d’attention le fil des évènements.
    L’objet donc du sujet n’est pas tant de s’occuper de Mohamed Merah autant que du mensonge concentré et éclatant de l’État relativement à un fait divers épouvantable et sordide et de son exploitation infecte par toute la classe politicarde!
    Il aurait été facile de soutenir, à partir des contradictions soutenues par les officiels, par la police constituant en totalité la trame des faits et des supposées déclarations ou prises de positions attribuées à Mohamed Merah, de crier à un acté de terrorisme directement réalisé par l’État, et non pas seulement induit/instrumentalisé comme je le souligne dans le titre sur les pages de N.I
    Ce ne serait sans doute pas tout à fait faux, mais en tous cas pas assez vrai.

    Pourtant ce type de faits relève bien en effet des crimes d’État, ne serait-ce que par l’usage qui en est fait et comment..Et la dessus, la suite va être vraiment trash pour les sans pap’, les mômes des banlieues en mobylette, les chômeurs en fin de droits, les bénéficiaires du RSA, les demandeurs d’asile, les lecteurs de revues subversives, sur Internet et tout le bataclan!

    • Coucou Steph

      Je n’ai pas trop suivi cette histoire dont on parle encore et encore, en tout cas sur les ondes françaises.
      Mais selon l’interview d’une copine de Merah, qui ne croyait pas à tout ce qui s’est raconté jusqu’à présent, a dit que « Mohamed avait pété les plombs! » point barre!

      Il est d’autant plus risible que, sauf erreur de ma part, déjà trois cellules « terroristes », dont la plus connue est Al-Caïdas (nom américain rappelons-le tout-de-même au passage), ont déjà revendiqué cet « attentat ». On y aurait pu y ajouter notre patte que cela n’y aurait rien changé, si ce n’est que cela n’aurait plus été un attentat fait par un djihadiste, mais pas un sale gôchiste!

      A force de stigmatiser à tout va une frange de la population, on ne s’imaginait pas que la parade allait se retrouver dans le camp du communautarisme où des imams auto-proclamés en herbe, n’ayant lu que quelques lignes du Coran, vont disperser des messages de haine vis-à-vis de ceux qui les stigmatisent. Messages qui vont trouver un écho favorable dans des oreilles de ceux qui en ont déjà une sèche contre une société qui les rejette de multiples petites façons dégradantes, voire humiliantes.

      A stigmatiser encore et en instaurant un programme de terreur et du tout sécuritaire, les politicards ratent un virage essentiel. Celui d’une remise en question totale sur sa façon de « régner ». Et d’espérer que Bruxelles ne suive pas les directives d’un populiste qui veut se faire réélire. Que ce n’est pas parce qu’il y a un type « pète les plombs » que tous doivent en payer la facture, comme insidieusement promis par le père Sarko. Si tous doivent passer à la caisse, il y aura de plus en plus de « pétages de plombs ». Y aura-t-il toujours Al Qaida comme gros fourre-tout?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s