AQIM, BEZNAU le terrorisme TOTAL


 

Après les révélations de la possibilité que Mohamed Merah puisse avoir été un agent infiltré des renseignements français, ce qui a été (dé)menti (?) par le service en question, il est intéressant de voir qu’Al Quaïda est en perte de vitesse et que le monde doit faire face à une nouvelle mouvance du joli nom d’AQIM. N’ayant pas vraiment le temps ni l’envie d’aller faire plus de recherches, je suppute qu’AQIMU n’est autre que le nouveau nom du terrorisme international, à savoir: L’Al Quaïda’s International Movement Unauthorized, in english.

Car il y a deux AQIM:

L’AQIMA: Al Quaïda’s International Movement Authorized (autorisé)

L’AQIMU: Al Quaïda’s International Movement Unauthorized (non autorisé)

Et c’est TOTAL qui remporte la palme du jour avec sa plate-forme offshore en mer du Nord, au large de l’Ecosse, en laissant fuir quelques 23 tonnes de gaz naturellement explosif. Le groupe pétrolier nie toute pollution (ou si il y a pollution, c’est moins grave qu’une marée noire!) mais déconseille vivement à ses 238 collaborateurs d’en allumer une avant leur évacuation. Appelé aussi «le puits de l’Enfer», on ne peut que saluer la transparence de cette firme qui annonce seulement aujourd’hui que «le problème échappe à tout contrôle» et ce, depuis dimanche 25 mars 2012. Nous voilà rassuré(e)s! C’est aussi les plate-formes offshore voisines du géant SHELL (ou coquillage in french) qui remercient le team TOTAL pour l’avertissement et la demande d’évacuer leurs propres puits ce mardi déjà. On n’est jamais trop prudent!

Voilà encore du travail pour les ingénieurs de Wild Well Control, la société qui est intervenue lors de la catastrophe made in BP dans le golfe du Mexique en mars 2011! Mais un cours à la bourse qui s’effondre momentanément pour TOTAL, le temps des réparations qui pourraient prendre jusqu’à 6 mois si on veut faire les choses au mieux. Par conséquent, on peut qualifier les plate-formes offshore de la mouvance AQIMA, AQIM devenu le nouveau fourre-tout du terrorisme de toutes formes, comprenant les catastrophes humaines, physiques et morales de nos jours.

En cela, voir les articles FAICMFSF sur l’incident BP du Mexique, dont on ne sait toujours pas où sont passés les millions de tonnes de brut déversés dans l’océan…(Des océans devenus de grands foutoirs pratiques de tous les éléments polluants qui emmerdent les responsables des grandes firmes de tout poil!)

Mais la Suisse n’est pas en reste et en cela, je n’ai pas été très digne de ce site qui s’occupe aussi des terroristes AQIMA. En effet, la Confédération helvétique possède en son sein la plus vieille centrale nucléaire au doux nom de Beznau. Or vendredi 23 mars, au soir, un des deux réacteurs est stoppé suite à un dysfonctionnement de sa pompe centrale. Certes, nous fumâmes avertis immédiatement, d’où ma honte de ne pas avoir rapporté cet événement dans les news. (Dans le gaz, très certainement!) Bref, aucun danger et tout est sous contrôle, évidemment! Le porte-parole féminin nous annonce d’ailleurs fièrement, au téléjournal, je cite: «La centrale de Beznau n’est pas dangereuse en soi, même si c’est la plus vieille du monde encore en fonction. La preuve? C’est que c’est une toute nouvelle pompe centrale installée en automne 2011 qui a lâché et non un ancienne. Alors, vous voyez?!» Aaaah mais que ça c’est une bonne nouvelle! Car si ce sont les nouveaux éléments qui pètent, ça promet pour les nouvelles centrales inaugurées il y a peu, ou celles en construction!

Les centrales nucléaires qui sont et vont être parsemées de par le monde peuvent donc rejoindre le mouvement AQIMA sans complexes!

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s