Grands moments Pascals (ou Pasquaux?!)


 

Panne d’oreiller redoutable qui a cloué l’auteuse de cet article au lit, (couche ma foi fort confortable), et il eut fallu rédiger un billet sur le vif, ce qu’il fut fit.

En commençant par les grandes phrases des principaux dirigeants qui occupent la scène francophone, à savoir par le Pape allemand Benoît 16 pour qui : «L’obscurité sur dieu et sur les valeurs est une vraie menace». Alors là, petit père des croyants cathos, on voit bien que protégé par tes gardes suisses dans ton royaume du Vatican, vous ne mettez guerre vos petons en dehors des balises oh combien protégées. Parce que pour le simple péquin, il n’a pas fallu attendre le 8 avril 2012 pour savoir cela. À se demander encore pourquoi la Place de Rome et autres sont encore noires de monde pour entendre des phrases si profondes!

Quant au petit père du peuple français déclare lui : «Je sens monter la vague»…Alors là!!?

Y aurait-il eu une plaque tectonique dans l’Atlantique qui se fusse déplacé cette nuit, (d’où la panne d’oreiller) et qu’un tsunami se prépare pour ravager la côte Est de l’Hexagone? Connaissant les affinités entre le saint père et le père sans, l’obscurité sur dieu et les vraies valeurs, ces phrases viendraient-elles après une concertation entre les deux partis sur cette vague que tous deux sentent monter et sur laquelle il faudra surfer? (On peut écarter aisément Total qui se voit miraculeusement épargnée et ressuscitée par la justice, histoire que cette compagnie ait encore assez de thunes pour faire face à la fuite de gaz qui…fuit toujours sur sa plate-forme offshore, au large de l’Ecosse!)

Comment vit-on cela en Suisse! Ben, pour être honnête, on se sent protégé(e)s par nos montagnes. Le Jura sur le front Est et les fronts qui restent par les Alpes. Le tsunami annoncé ne nous atteindra donc pas et notre Département des Affaires Etrangères peut continuer tranquillement à oeuvrer sur la médiation entre les Touaregs maliens du Nord et le Mali du Sud et ce, depuis janvier 2012.

Sinon, on étudie l’efficacité des crapaducs installés au bord des routes helvètes, car le génocide guette. En effet, chaque année, lors de la saison des amours, ce ne sont pas moins de près (?) de 5 millions de batraciens qui perdent la vie la nuit, sous les roues des automobiles dévoreuses de ces valentins fous qui ne regardent ni à gauche ni à droite, pour rejoindre leurs compagnes. «Splatch!» sera leur dernier croassement d’amour! Trop dur pour les Helvètes!

C’est pourquoi, pour ne pas finir sur une note trop triste en ces jours de fête, changeons-nous les idées sur les élections pascales revues et corrigées par Dupontel.

 

Vidéo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s