Facebook, Instagram et CISPA


 

Attention à Facebook, on ne vous le dira jamais assez!

 

Et pourquoi? Parce que Facebook s’est payé Instagram, un petit logiciel de photos et de retouches indépendant qui montait et pour la modique somme de 1 milliard de dollars, coquette somme que les concepteurs n’eussent jamais imaginé. Ce qui donnera encore un peu plus de dépendance aux utilisateurs de ce réseau social presque monopolitique. Ainsi, chacun ira sur Farce-de-bouc pour y causer (skype), se mailer (messenger), vidéo et…photos via androïdes et iPhones. Dans les faits, Face-de-Bouc deviendra incontournable pour certains. Ce que l’on sait moins, c’est que FB garde toutes les données de ses membres et c’est la croix et la bannière pour les supprimer sur simple demande. Cela fait encore plus soucis lorsqu’on sait que cette plate-forme sociale se rallie à la nouvelle loi CISPA, loi mentionnée sur FAICMFSF le 7 avril 2012 STOP SOPA CISPA, pétition en ligne.

Pétition qu’il faut soutenir coûte que coûte, au cas où ! Un petit clic sur le lien, remplir les deux-trois cases et c’est bon !

Revenons à FB. Ceci non pas pour diaboliser ce réseau devenu incontournable et qui en met plein les fouilles à Mark Zuckerberg (le grand patron de Face-de-Bouc), mais il faut savoir que le profil de chacun peut être vu par n’importe quel péquin et les images sont facilement piratables. Face-de-Bouc ne peut rien contre l’insécurité d’Internet et ceux qui ne maîtrisent que très mal l’informatique peuvent se retrouver dans un piège infernal. Donc, ne pas mettre n’importe quoi sur ce réseau et encore moins ce que vous ne pouvez pas récupérer par la suite. Gardez-vous aussi de vous servir de diverses applications, telles que «Je t’envoie de gros poutoux», «Joins la cause des internautes perdus», «Tartempion a mis une image de vous sur son bouc», j’en passe et des meilleures. En effet, le 90% des infections des PC (et Mac) par des virus passent par ces applications à la con !

De plus, si Farce-de-bouc se veut de plus en plus convivial, il devient de plus en plus fermé. De se voir ainsi en face d’une page introuvable facebookienne avec un panneau d’avertissement ceci si on clique sur un lien direct qui permet de sortir du réseau, d’où la mise des liens par écrit dans la case des commentaires. C’est pourquoi aussi l’application «Twitter de Facebook» ne sert plus à rien en étant reliée à FB ; il est impossible de se servir du tweet proposé par des «ami(e)s».

Dans les faits : Farce-de-Bouc est un gros mastodonte social soutenu par des publicitaires qui paient le lard du chat, qui peut être visualisé par tout le monde, qui amasse pognon et données privées et qui continuera à acheter des applications pour ne pas se laisser devancer par d’autres réseaux sociaux, ceci jusqu’à ce que cette grosse bulle spéculative éclate et que chacun retrouve ses données éparpillées sans pour autant pouvoir les récupérer.

Il fallait que ce soit écrit encore une fois pour que chacun(e) soit sur ses gardes et profite des autres possibilités offertes par Internet. Comme on est tout prêt de Pâques, on peut encore souffler le conseil de «Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier!» FB peut être un bon outil pour autant qu’on sache l’utiliser…

Mais pas de pardon pour Zuckerberg qui sera prêt à livrer vos données à des entreprises d’espionnage sous la protection de la nouvelle loi CISPA.

Internautes, on a pu arrêter SOPA / PIPA. On a mis les bâtons dans les roues d’ACTA. Il faut continuer la lutte pour nos libertés fondamentales.

 

Signez la pétition contre la CISPA

C’est really important !

 

Comment utiliser Face-de-Bouc 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s