Chère Fête des Mamans


 

Aujourd’hui 13 mai 2012, est célébrée «la fête des mères». Effectivement, en douce et bucolique Helvétie, «la fête des mères» est honorée tous les deuxième dimanches du joli mois de Mai et ce, dans beaucoup pays du monde.

Du coup, il serait louable de se plonger dans les racines de ce rituel instauré au sein de chaque famille. Petit tour sur Wikipédia, histoire de ne pas dire trop de conneries.

On retrouve les premières traces de ce culte des «Mères de Dieux» dans la Grèce antique, lorsque celle-ci fut en plein essor et ne fut pas emmerdée par des plans d’austérité.

Puis, les Romains fêtèrent «les Matrones», (nom excellemment bien adapté, mais abandonné depuis), ceci le 1er mars et lorsque l’Empire romain ne fut pas emmerdé par des plans d’austérité.

Au 15e siècle après JC, on retrouve des traces de «Mothering Sunday» qui débute pendant le carême. Le carême étant une période de 40 jours lors desquels on ne bouffe quasiment rien, comme beaucoup de Britanniques actuellement.

Mais ce sont les Etats-Unis qui, en 1908, instaure officiellement «la fête des mères» le deuxième dimanche du joli mois de Mai, date que beaucoup de pays adoptèrent, dont le charmant Helvétistan.

En France, on merdoie u peu. En effet, en juin 1906, une initiative d’une fondation décide que ce seront à les mères qui auront le plus enfanté qui obtiendront le prix de «Haut mérite maternel». En 1918, c’est la ville de Lyon qui rend hommage aux Mères et Epouses qui ont perdu leur mari ou leur rejeton pendant la 1ère guerre mondiale. En 1920, on bidouille une «Fête des Mères de familles nombreuses» et en 1929, le gouvernement officialise une «Journée des Mères» on ne sait pas quand.

Il faudra attendre Pétain et son régime de Vichy pour inscrire «la fête des mères» au calendrier et ce, dans une politique nataliste. Enfin, c’est en 1950 que la République française glorifie les mères françaises le dernier jour du joli mois de Mai, et si ça tombe sur Pentecôte, no problemo, on repousse cette bastringue début juin pour que les génitrices reçoivent leur collier de nouilles!

Aujourd’hui, beaucoup de mères reçoivent le poème standard au lieu d’une boîte de Camembert peinturlurée et les parents réfléchissent quant aux rituels bouquets de fleurs pour les Grands-mamans, au repas ou, si les moyens le permettent, quel restaurant réserver pour fêter dignement cette fameuse journée…où tout le monde va s’emmerder!

 

Allez, petite vidéo sympa!

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Chère Fête des Mamans

  1. Maintenant en fRance nous avons plusieurs égéries toutes plus ou moins pétainistes ou bassement populistes pour inciter les nanas à se faire engrosser vite fait et très honorablement dans les liens du cirage;
    Christine Boutin, Marine Le Pen, Ségolène Royal, Nadine Morano, Michèle Allliot-Marie, et…Madame Dupont, la célèbre némagère de moins de cinquante ans se faisant inséminer à tours de bras…
    Alors? Elle est pas belle la vie?
    Steph

    • Dis? Sont-ce les mêmes qui critiquent les Françaises d’origine maghrebines qui font plein d’enfants….paraît-il?
      Gene.

  2. nosotros.incontrolados said on May 16, 2012

    -« Proseheureux indignatés »

    C’est scandaleusement offensant de nous demander, à nous auteurs célèbres et extrêmement talentueux de nous décarcasser pour pouvoir dépenser si peu!!!

    Pour passer d’une notoriété respectable et très enviée au fumier de l’ignorance et de la suffisance désarmée…

    Nous exigeons le droit de payer 1000 fois ce tarif-là sinon RIEN!!! 😦

    S. « –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s