Week-end aux burnes


EGYPTE:

Elections présidentielles avec deux candidats de choix du roi:

Ahmad Chafiq, ancien premier ministre en charge de l’armée, le bien-aimé de ceux qui veulent retrouver la paix, le tourisme et qui en ont marre de ces manifestations qui foutent le bordel en ville.

Mohammed Morsi, Frère musulman, qui ne va pas accepter qu’on lui fasse un bébé dans le dos sous peine de mener «la Toute Grande Révolution».

Bébé dans le dos déjà adopté, pesé et envoyé par la justice indépendante égyptienne qui foule au pied la loi de février 2011 interdisant aux anciens du régime Moubarak de se présenter durant dix ans. Une justice impartiale, comme on en trouve dans tous les pays du monde, quoi!

 

GRECE:

Où on se prépare à des nouvelles législatives pour des nèfles, mais qu’importe! Jouons la carte de la démocratie puisque tous les regards européens sont rivés sur ce pays qui va sortir ou non de la zone euro ou qui va recevoir un X ième plan d’aide pour ne pas foutre tout le monde dans la mouise, comme l’Espagne qui reçoit 100 milliards d’euros d’aide et qui voit sa note dégradée de 3 crans! (100 milliards!! Et dire que la BNS helvète a injecté 60 milliards de francs pour que ce franc reste crochée à l’euro et ce, seulement pour le joli mois de mai…2012).

Ce qui n’empêche pas le parti «Aube dorée» d’investir certains quartiers d’Athènes, où les forces de l’ordre n’y mettent plus un bouclier, et de lancer de grands coups de botte dans la tronche de tout ce qui est basané. D’y rajouter quelques feux de rassemblement dans les logis des clandestins en chantant: «Heil, heil, heil, heil, ouaahhh….heil, heil, heil, heil…» avant de jouir dans leurs frocs.

 

FRANCE:

Elections législatives entachées par un tweet qui met S’égo-couenne-royale en fâcheuse posture. Et de relancer le débat si les premières dames ont le droit de s’exprimer en démocratie ou si elles doivent se la coincer et suivre leur mari comme au XIX ème siècle! Du pain béni pour la presse et pour un tweet qui occupe les journaleux durant 3 jours pleins, c’est du jamais vu…et pour cause, Tweet n’étant pas encore «Le réseau social immédiat et par excellence»! C’est oublier que Cécilia n’a pas voté pour Nicolas…En gros, en douce et belle France, cher pays ami et voisin, on en perd son latin et on ne sait pas vraiment pourquoi se rendre aux urnes. Si c’est pour un programme ou si c’est pour une ex qui a failli par deux fois devenir une figure emblématique et hexagonale!

 

HELVETIE:

Trois pièges à cons fédéraux à voter à double majorité, à savoir:

 

Week-end aux burnes…

(Etienne Daho…adaptation des paroles à compléter en attendant dans les files)

 

 

Week-end aux urnes,

Tout en ayant les burnes
Egypte, France,

Pas d’importance
Week-end pourri,

Où tout déjà est dit
Ou l’un ou l’autre

De ces apôtres
Week-end aux urnes,

On l’aura dans les burnes…

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Week-end aux burnes

  1. Par chez nous autres, les french’saucisses, grands inventeurs courbés du ventre et du dos, rois du « cancan » et des « folies bergères », du marivaudage et de la trivialité tricolore, il y a peu encore nous vivions dans une opulente démocratie bling-bling, les montres Rolex se distribuaient à la volée, de même que les scooters, les tickets restau , les invitations au Fouquet’s…Maintenant, à la faveur des embrassades « je t’aime-je ne t’aime plus » en direct de la Bastoche, des courriels incendaires, des courses en sac pour les postes de premières Matrones nationales et régionales, nous avons maintenant un mouverdement adepte du Gang-Bang dans lequel une cour officie et fait diligence pour convier chacun au grand brain-storming des législatives.

    Il y a, comme à la roulette, des gagnantEs et des perdantEs, des qui auront des parachutes, d’autres qui n’en auront pas, et enfin celles et ceux qui se feront flinguer en plein vol à grands coups de Katwittoucha, voire à l’ancienne, c’est à dire à la fronde. au lance-patates, à la rumeur perfide interchangeable.
    ..
    Il arrive que l’on s’y perde car l’Art est difficile, mais il y a, à la French Tv, des bancs titres qui nous permettent d’identifier la provenance des coups bas, en plus il y a souvent la photo qui s’affiche…Mais non…pas celle de Nadine Morano ….Non…pas cele de Valérie Twitterweiler, mais bien Celle de Jérome Kerviel qui, perfide entre les perfides a presque réussi à lui tout seul à couler l’économie mondiale, Pire que Maddof! Pire que Goldmann-Sach! Que Enron! Lesquels comparativement étaient de vrais rigolos.

    En fRanzozichland nous avons des idées….

    Steph

    • Et c’est ce qui fait rire…surtout quand c’est toi qui explique comment fonctionne la politique french-can-cans.

      Par contre j’ai pu entrevoir la Narine Moralo et elle n’est pas piquée des hannetons! A part la S’égo-couenne-royale et Marine Le Pan, vous ne avez encore beaucoup en réserve de celle-là? Parce que cette dame de l’UMP tient plus de la tête à grosses baffes que la grosse tête à baffes.

      On va tous être rivés à la TV demain-soir…c’est quel match, déjà?

      Bises
      Gene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s