M. Erdogan cogne les médias turcs pour l’interrogation sur l’affaire du Jet abattu


Article de Beyithan Yurtseven, le 8-9 juillet 2012

Le Premier ministre turc Tayyip Erdogan s’adresse aux membres du son parti (AKP) au cours d’une réunion au parlement turc à Ankara

A propos de cet article

Dans un récent discours, le Premier ministre turc a accusé les chroniqueurs qui remettaient en question le rôle du gouvernement dans l’affaire d’un avion de chasse abattu par la Syrie d’être « irresponsables » et non de réels « enfants du pays. »

Dans les pays démocratiques, on ne peut pas insulter ceux qui posent des questions. Plutôt que de les maudire, les responsables sont censés leur fournir des réponses.

Il est difficile d’écrire sur un autre sujet alors que la crise fait rage entre la Syrie et la Turquie.

Certains chroniqueurs en Turquie, qui ont écrit des articles en remettant en question la mission du jet F-4 abattu par la Syrie et de la politique entre la Turquie et la Syrie, ont trouvé une place importante dans le discours du Premier ministre à la communauté internationale. M. Erdogan a déclaré: «En tant que politiciens, nous ne pouvons pas ramper comme vous! Mis à part quelques exceptions, vos stylos sont vendus à certains quartiers. Toutefois, cette volonté politique s’engage au peuple et à Dieu.» Il ne s’arrête pas là. Traitant les chroniqueurs comme s’ils étaient des « Croisés », il a ajouté: « Je vois qu’il y a des chroniqueurs qui visent à détourner la question. Ils sont impitoyables et imprudents. C’est comme s’ils n’étaient pas des enfants de ce pays. » 

C’était sa réaction à ceux qui ont osé poser quelques questions sur le sujet de la politique de la Turquie sur la Syrie, les qualifiant de sycophantes impitoyables et de collaborateurs du régime syrien. Si le premier ministre avait rendu public les enregistrements des systèmes radar après l’incident, personne n’aurait affirmé que le jet a été abattu dans l’espace aérien syrien. Dans tous les cas, même ceux qui ont écrit sur cette question à partir de ce point de vue ont toujours précédé leurs articles avec l’avertissement: «Si les revendications syriennes sont vraies …»

Aucun chroniqueur n’a affirmé que la Syrie a eu 100% raison dans ses accusations . Ils ont tout simplement soulevé des questions concernant les missions véritables du jet. Dans les démocraties, en tant que premier ministre, vous ne pouvez pas insulter les gens, vous leur répondez. Être un chroniqueur ne veut pas dire être sympathisant aveugle des politiques du premier ministre. Leurs objectifs sont supposés informer le public afin que le gouvernement puisse être tenu pour responsable. Un régime qui n’a pas ce genre de responsabilités publiques est comme celui de Bachar al-Assad.

Le régime d’Assad est brutal et odieux, et de nombreuses personnes raisonnables ont le désir commun de le voir tomber. Si vous accusez ceux qui ont des opinions différentes sur la façon dont cela devrait se faire, ou sur le rôle de la Turquie dans ce processus comme ayant été «achetés», alors comment pouvons-nous discuter de la question, Monsieur le Premier ministre? L’opinion publique de ce pays ne se limite pas à celui qui prend en charge votre parti.

Pour condamner les journalistes dont les vues que vous n’aimez pas, c’est vouloir d’une démocratie de seconde classe. En Turquie, la nouvelle loi offre une image encore plus claire de la situation: « Le Premier ministre, ou un autre ministre assigné par le Premier ministre, peut imposer une interdiction temporaire sur la radiodiffusion et télédiffusion dans des circonstances qui mettent en danger la sécurité nationale ou l’ordre public. »

Puis quelqu’un qui accuse les journalistes de ne pas appartenir à ce pays, étant acheté et au service des acteurs étrangers, peut-il vraiment être un premier ministre d’un Etat démocratique?

Panne et déréglamentation…


 

Une panne générale ayant bloquée votre rédactrice de ce billet sur son oreiller, puis une panne informatique ayant bloqué le système de démarrage de son foutu PC, il fut de bon ton que cet article ne portasse pas sur n’importe quoi. C’est pourquoi il fusse choisi de faire paraître un billet sur «Contre la déréglementation» plagié honteusement sur le site «Allez savoir» de l’Université de Lausanne dont voici l’introduction et le 1er paragraphe:

Intro:

En 2001, alors qu’il était doyen de l’Ecole des HEC de l’UNIL, le professeur Alexander Bergmann critiquait l’idée de laisser le marché imposer sa loi. Son essai éclaire à posteriori l’actualité de la crise financière. Extraits choisis.

1er paragraphe:

La Sainte Alliance entre les multinationales et les organisations internationales [Fonds monétaire international (FMI), Banque mondiale et Organisation mondiale du commerce (OMC), ndlr] s’est forgée à travers de multiples rencontres qui confèrent aux unes et aux autres une légitimité de sorte à façonner le monde de demain à leur guise. Mais toutes ces rencontres ne sont en réalité que les manœuvres de lobbying et de propagande: Forum économique de Davos et de Crans-Montana, Transatlantic Business Dialogue et Geneva Business Dialogue, etc…

(Davos, Crans-Montana et Geneva étant de petites villes de douce et bucolique Helvétie.)

 

C’est très court, mais la suite du condensé peut être lue sur cet excellentissime site

 

 

Ces tweets qui tiltent et game over!


 

Ne peut pas gazouiller qui veut et encore moins quand des membres de partis élus dans certaines tâches tiennent des propos infects. On a connu le tweet qui a tué S’égo-couenne Royale, celui de Valérie Rottweiler, la compagne de François Hollande, et dont les termes ne laissent planer aucun doute: «Courage à Olivier Falomi qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d’années dans un engagement désintéressé.» On sent la haine et la vague de jalousie chez la journaliste qui ne soutient pas la S’égo de son compagnon. Mais il y a pire! Et les médias français ont eu raison de monter cette affaire en épingle et ce, pendant plusieurs jours. En effet, à y voir de plus près, on sent une Valérie méprisante des petites gens. Le «r» minuscule des Rochelais en témoigne et cette capture d’écran le prouve:

Image:

 

En douce et bucolique Helvétie, nous avons aussi nos jolis gazouillis qui ne font pas autant de bruit, certes, mais qui font tout de même parler d’eux et où la réaction des élus ne se fait pas attendre. C’est le «Tages-Anzieger» (LE journal suisse-alémanique) qui révèle l’affaire des deux tweets du politicien UDC zurichois Alexander Müller du 23 juin 2011.

Image:

 

 

Auf franzözisch: «peut-être avons-nous besoin d’une autre Nuit de Cristal…cette fois pour les mosquées». Pour les non-initiés, que veut donc dire «Nuit de Cristal»?! «Nuit de Cristal» n’est autre que le pogrom contre les Juifs sous l’empire du IIIème Reich, pogrom étant le nom russe pour désigner le pillage et le meurtre contre une partie minoritaire de la population, juive ou tzigane de préférence. Le IIIème Reich étant le petit nom de Hitler, mais ça, tout le monde le sait…non?!

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais Alexander Müller réitère et répond à un autre tweet en ces termes: «je voudrais vraiment mettre certaines personnes contre le mur et les fusiller. Moins de saletés sur terre serait une bonne chose.» Certes, ces tweets sortis de leur contexte pourraient paraître «innocents» si ils n’étaient pas liés à l’acquittement d’un musulman par la justice bâloise. Un musulman qui est en faveur de la punition des femmes, ce qui ne veut pas dire que tous les musulmans sont des brutes qui battent leur femme (on trouve cela aussi dans d’autres obédiences, mais cela fait moins de bruit et l’acquittement du bourreau est aussi monnaie courante), mais les femmes peuvent aussi cogner leur mari quand le besoin s’en fait sentir! V’là pour le contexte!

Toujours est-il qu’Alexander Müller s’est vu chassé de son poste au sein d’un parti qui se veut politiquement correct.

Pas de doute et pas de cadeau pour les politiciens qui tweetent n’importent quoi sur le réseau social le plus lorgné des internautes. Ce qui ne veut pas dire qu’ils doivent se lâcher lors de la fermeture des bars ou autres boîtes de nuit, à l’image de ceux qui en sortent à moitié bourrés en foutant le bordel et qui distribuent des claques à qui mieux mieux avant de prendre le volant. Mais cela, on peut encore le comprendre, car qui n’est pas passé par là?! Et ne faut-il donc point s’immerger dans la fange pour mieux la comprendre…

En conclusion: les tweets irresponsables et haineux tenus par des politiciens élus doivent être condamnables au même titre que si c’étaient des propos tenus en public et doivent être poursuivis au même titre que si c’était le voisin qui porte plainte pour insulte raciste.

Quand aux baffes distribuées par certain(e)s hors de leurs fonctions publiques ne sont que pacotilles et ne méritent pas l’attention du grand public. Car il y a très souvent des baffes qui se perdent…

 

 

 

EDF ou comment entreposer tranquillement des déchets radioactifs


 

Il était une fois, en Lorraine, une petite commune française du joli nom de Lothringen, où les ingénieurs EDF sont en train de construire le premier centre de stockage définitif des déchets hautement radioactifs en Europe.

Un projet qui n’a suscité aucune opposition dans le village ceci alors même que les autorités ont eu toutes les peines du monde à trouver un lieu d’entreposage définitif.

La géologie du sol de ce joli village permet en effet de conserver de manière sûre les déchets des centrales et ce, durant 100’000 ans, dit-on!

Pourquoi n’y a-t-il donc pas d’opposants?!

C’est qu’EDF a réussi à les faire taire avec un mélange d’informations savamment distillée accompagné d’un petit paquet d’argent qui fait aussi l’affaire: 500 euros par habitant pour la commune de Lothringen ainsi que ceux des communes avoisinantes.

Ce n’est pas tout, les deux départements concernés reçoivent eux aussi 9 millions d’euros et ce par année!

(Un système du lobby nucléaire français impossible à importer en Suisse…)

 

Appât du gain, quand tu nous tiens!!

 

Carte

Le petit A étant Lothringen

JUBILE DE PLOMB: MOUISE SUR LA TAMISE!!!


CROTTES DE QUEEN

(By Steph and Gene)

 

Et voici que nous nous  triturons les méninges en prévision d’une harangue contre ce British « jubilé de diamant » dont le cynisme puritain et monarchiste étalé partout plombe avec une rare insolence l’actualiture toute entière…

Le spectacle obscène montre cette foule en liesse célébrant la vieille Queen Babeth II  et ses soixante piges de règne absurde à jouer sur la console Nintendo du prince William (Faut croire qu’elle se fait foutrement chier!), à garder ses cornes-Flasques dans des Tupperwares, à adorer les chevaux et les corgis (on ne l’en blâmera pas pour cela) ainsi que la marmelade sur ses toasts. Un jubilé qui, en plus d’être littéralement éprouvant, est aussi tragiquement débecquetant; et, on se demande non sans  raison comment cela est-il encore possible sans que nul ne songe à faire rouler les têtes couronnées dans le son aux pieds de ces dociles couillons!!!

D’autant que cette tête à blue blood préfère porter des couronnes plutôt que des chapeaux qui lui donnerait, selon elle, des airs de brebis. Nous est d’avis qu’elle ne désire pas s’entremêler à son troupeau!

Et d’avoir une pensée pour une jeune femme turque qui a eu la tête tranchée par son mari, une tête prise par les cheveux par son partenaire qui l’a tournée trois fois au-dessus de sa tête en criant « Allah ouakbar » avant de la lâcher dans les airs depuis sa terrasse. Voir article édulcoré sur le site Elle: 50 coiffures pour changer de têtes.

Quel beau divertissement dominical captant toutes les attentions, les détournant de facto de tout ce qui est autre: qu’il s’agisse des massacres en Syrie, de la situation en Égypte, en Libye, en Tunisie et, d’une autre façon: en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Irlande, en England itou  et même dans l’hexagone où la clique de l’infect J-F Clopé/Sarkozy menace de rentrer par la fenêtre de ce  mouverdement Social-démo avec sa clique de tronches à claques auxquelles , on l’a bien vu, fR. Inter-Val(La Glavio qui vous veut du bien), jour après jour leur fait la courtisane échelle droitière de manière éhontée.

A toute fin utile, après MMerah, et pour meubler aussi un peu, au diable l’avarice, on dégottera de derrière les fagots du Québec un « Monstrueux désosseur de Montréal » subrepticement présent dans ParisNous connaissons même les plus obscurs recoins de son frigo dont on nous dit -à la téloche-  qu’il était empli de débris humains…

Il aura été vu ici et là, des Batignolles à la Villette, en proche banlieue…En Bretagne, en Alsace à Strasbourg, sur la Riviéra à St-Trop’ en compagnie de Jérôme Kerviel, le supposé Saigneur de la Société Générale…Ubique l’homme en somme!!!

 

Musique:
-« Tu peux sourire, charmante Elvire, après Toulouse et Montauban, les désosseurs ont envahi Paris…Tatatatammm… »


Et toujours, en boucle; la vieille toquée bardée de chapeaux impossibles -(sa caricaturale  de fabrique)-, pâmée toute entière  à son culte sous sa face d’emplâtrée…Le triomphe infect des parasites emperruqués et de l’individualisme compétiteur …(N’était-il pas recommandé pour ce défilé fluvial  exceptionnel et en Mondiovision de ne pas faire de quartier? En cas de naufrage, d’individus tombés à la flotte il est rigoureusement  interdit de freiner la « bonne progression de l’armada nautique » en tentant de leur prêter secours ou assistance?).

 

Tamise quelle mouise!


Cette insolence et dégueulasse  démonstration du culte de l’aristocratie et de la personnalité n’aurait eut de précédent  égal que trois siècles auparavant…Toutes les téloches on affiché un identique ravissement de  lêche-culs, et c’est à peine si aura été évoqué la présence de quelques contestataires sur le parcours suintant le vomis des buveurs de bière…Et il y en a pour 5 jours….
Il paraitrait que les commerçants avides se frotteraient les pognes…
En attendant c’est encore le populo qui avance les frais de la fête…

 

Buuuurrpppp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Fukushima: bientôt une belle apocalypse?


 

Au vu de ce qui va suivre, on pourrait encore se demander pourquoi les Argentins sortent les dollars de leur banque par millions, pourquoi l’Egypte est sous tension quant à la justice et son verdict rendu envers son ex-dictateur Hosni Moubarak, qu’est-ce qu’on en a à foutre qu’un nouvel attentat frappe le Nord-Est du Nigéria alors qu’un avion transportant 153 pelés à bord se crache dans un quartier populaire au Lagos, dans le Sud du pays, que la mère Elizabeth II fête ses 60 ans de règne à coup de millions de Livres Sterling, qu’Annan commence à voir que son plan de paix a servi de PQ à Achar Aïe-Labaffe et que le conflit s’étend maintenant au Liban, que l’UMP est en tête chez les Français de Suisse et qu’une collision cataclysmique est inévitable entre notre galaxie, la Voie lactée et celle d’Andromède dans 4 milliards d’années (toujours bon à savoir), il n’en est pas moins qu’un danger nous pend au nez et ce, à la barbe de tous les tondus de la planète!

(Une sacrée grande phrase, saperlipopette! Et d’en profiter pour se poser la question: pourquoi encore écrire sur ce site…mais…)

Petit retour sur l’article du 24 mai 2012: Fukushima, on cherche des journalistes qui ne nous mentent pas!  La réponse ne s’est pas fait attendre, le 25 mai 2012, une chaîne d’information japonaise livre le désastre qui attend le Japon…voire le monde!

 

Deux petites vidéos qui en disent long! 

Nouveau danger découvert au réacteur 4 de Fukushima 1/2 et 2/2 – 25.05.2012